[Débrief du mardi] : Foot européen : Paris et Juventus destins croisés, le Réal sombre, Arsenal cale.

Julen Lopetegui n'a pas survécu à la défaite 5-1 du Réal Madrid [Crédit : Ouest-France]

Julen Lopetegui n'a pas survécu à la défaite 5-1 du Réal Madrid [Crédit : Ouest-France]

Ligue 1 : 11e record pour un PSG énervant.

Les journées se suivent et se ressemblent pour Paris, qui ajoute une onzième victoire de rang en L1. Un record depuis Tottenham en 1960-1961. Au prix d'une victoire 2-0 dimanche, sur la pelouse de l'OM. Un match véritablement énervant? qui illustre sans doute les difficultés des clubs français en coupe d'Europe. On y a vu un PSG incroyablement suffisant, bousculé longtemps par l'OM. Des Marseillais qui ont mis de l'impact hier. Pourquoi ne pas avoir fait cela jeudi en Europa League? Paris s'en sort grâce à son crack Mbappe. Mais dans le contenu, c'est bien trop insuffisant. Naples doit se frotter les mains...

Et sinon? Lille et Montpellier enchaînent. Deux styles différents mais tout deux sur le podium. Notre petit doigt nous dit que ce n'est pas qu'un feu de paille pour Lille, tant l'équipe est cohérente et propose un jeu léché. Attention, ce sera un vrai concurrent pour la C1. Une place à la quelle tente de s'accrocher Lyon, vainqueur 2-1 à Angers. Les hommes de Bruno Genesio ont encore trouvé le moyen de se faire peur à 11 contre 10 et en menant 2-0. Saint-Etienne cale et Nantes poursuit sa révolte. Mis à part cela? Pas grand chose...

Liga : K.O technique pour le Réal, Lopetegui n'y résiste pas. 

Julen Lopetegui est passé à la guillotine barcelonnaise. Le désormais ex-entraîneur du Réal Madrid n'a pas survécu au naufrage de son équipe, dimanche sur la pelouse de son rival du FC Barcelone. Une manita 5-1 qui vient parachever plus de deux mois de crise. Voila les Madrilènes seulement 9e de Liga, à (seulement peut-on dire) sept unités du Barça. Mais il ne faut pas non plus verser dans l'alarmisme. L'an passé, la première moitié de saison avait été douloureuse également pour le Réal. Au mois de mai, les joueurs de Zinédine Zidane soulevaient pour la troisième fois de suite la C1.

Surprenants dauphins, Alavès n'en fini plus de (d)étonner. Vainqueurs de Villaréal 2-1, ils tiennent la cadence des Barcelonais... pendant combien de temps encore? Ils se paient le luxe d'être devant des pointures comme Séville et l'Atlético Madrid. Deux équipes, qui brillent par leur régularité, années après années, dans le top cinq du football espagnol. 

Valence (14e) et Villareal (17e) ont, pour le moment, raté leur début de saison.

Premier League : Les Gunners en panne

Outre Manche, pas de grosses surprises. On retiendra surtout le tragique accident d'hélicoptère, du président de Leicester, quelques heures après le match nul de son équipe 1-1 face à West-Ham. Un événement qui a marqué la suite de la 10e journée, puisque Riyad Mahrez, seul buteur du choc entre Spurs et Citizens, a dédié son but à son ancien président. Un match à l'esthétique originale, étant donné le terrain. Une pelouse de Wembley encore marquée par le passage des NFL London Games, où on pouvait facilement confondre les lignes de football américain et celles de notre football. Man City conforte donc sa première place.

Les autres grands clubs se sont imposés. Liverpool 4-1 face à Cardiff, Chelsea 4-0 à Burnley et Man United 2-1 contre Everton grâce à sa paire française Pogba et Martial. Le seul coup d'arrêt est pour Arsenal qui a concédé le nul à Crystal Palace. Malgré 2 buts en début de 2e mi-temps, le "Second Half FC" comme aiment à l'appeler ses fans, n'a pas réussi à contenir les assauts des Eagles. Les Gunners ont donné 2 penaltys convertis par Milivojevic. La série de 11 victoires d'affilée toutes compétitions confondues s'arrête donc là pour Arsenal.

Serie A : La Juve toujours invaincue

À l'instar du PSG, la Juventus continue sa balade en tête de championnat, mais comme Paris, ce n'est pas toujours facile. Pour venir à bout d'Empoli, la Vieille Dame a du s'en remettre à ses deux hommes en forme, Dybala et Ronaldo qui s'offre un doublé. Après un excellent début de saison, Turin commence à montrer quelques faiblesses, mais reste invaincu et très bon défensivement. 

Le reste de la journée est une histoire de villes. Un week-end qui réussit aux Milanais, moins au Romains. Les deux équipes de la capitale économique italienne se sont imposées. 3-2 pour l'AC Milan face à la Sampdoria et 3-0 pour l'Inter en déplacement à la Lazio. Un résultat qui permet aux Nerrazzurri de prendre la seconde place du classement et de parfaitement préparer la réception du Barça le 6 novembre prochain. Dans l'autre choc, l'AS Rome s'est vu rattrapé logiquement par Naples à la 90e minute avec un but du Belge Mertens, 1-1.

Bundesliga : Le Bayern revient

Encore assez poussif, le Bayern Munich arrive néanmoins à ramener les 3 points de Mayence, 1-2. Les Bavarois reviennent à 2 points de Dortmund qui, même si toujours invaincu cette saison, concède le nul face au Hertha Berlin. Dans un match dominé, les jaunes et noirs auraient pu se mettre à l'abri grâce à de nombreuses occasions et un but refusé, à juste titre, à la 18e minute. Dortmund s'en est donc remis à son jeune attaquant anglais Jadon Sancho qui s'offre un doublé. Malheureusement pour les leaders, Zagadou fait faute dans la surface à la 91e. Un penalty transformé par l'ancien Lillois Salomon Kalou. Berlin réalise un bon début de saison et se situe à 5 points de Dortmund.

Le haut de tableau est serré en Allemagne avec 6 clubs en 5 points. Parmi eux, le Borussia M'Gladbach (3e) qui perd lourdement à Fribourg 3-1. Red Bull Leipzig (5e) fait 0-0 contre Schalke 04, score rare en Bundesliga. Le carton de la 9e journée est à mettre à l'honneur de Leverkussen qui écrase le Werder Brême (4e) 2-6 à l’extérieur. Après un début de saison très moyen, peut-être un réveil pour le Bayer.

[Crédits photos : FOX-SPORTS et The Sportsman]

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article