[Prono hebdo] : 10e journée de Ligue 1.

Les regards seront braqués sur la première de Thierry Henry [photo l'Est Républicain]

Les regards seront braqués sur la première de Thierry Henry [photo l'Est Républicain]

Retour aux affaires courantes avec la reprise de la Ligue 1 ce week-end. Avant une semaine de Coupe d’Europe très attendue, Parisiens et Lyonnais ne devraient pas avoir trop de problèmes à s’imposer à domicile. En effet, difficile de pronostiquer tout autre résultat qu’une large victoire parisienne face à Amiens. Bien que l’écart soit moins important entre Lyonnais et Nîmois, la mauvaise dynamique des Crocodiles, marquée par leur manque d’efficacité offensive (1 but inscrit sur leurs 4 derniers matchs) ne leur donne guère de chance de ramener un résultat positif de Lyon.

Lors de cette 10e journée de Ligue 1, 2 affiches nécessitent de s’y attarder plus en profondeur. Strasbourg- Monaco et Nice - Marseille retiennent notre attention.

Strasbourg / Monaco : Une première défaite avant de rebondir

Pendant cette trêve internationale, Léonardo Jardim a subi le triste sort réservé aux entraîneurs en manque de résultat. Malgré d’excellentes performances depuis son arrivée en 2014, ce début de saison cataclysmique lui a coûté sa place. A peine le temps de s’accabler que les yeux de la planète foot se sont tournés vers son successeur. Thierry Henry.

Le choix de la direction monégasque est clair. Bien plus le très attendu « choc psychologique », la venue de Thierry Henry est une opportunité de marché à saisir, un peu comme lorsque l’on réalise un bon coup en fin de mercato. En perte de visibilité depuis son titre de champion, Monaco redevient sur le devant de la scène avec son nouvel entraîneur.

Moins d’une semaine après son arrivée, l’ancien Gunner doit préparer un périlleux déplacement en Alsace. Il serait trop ambitieux de penser que Thierry Henry va révolutionner le jeu monégasque en quelques jours. Cependant, il est fort à parier que ses joueurs vont vouloir se montrer et influer une nouvelle dynamique. Des choix forts sont attendus de la part du meilleur buteur de l’histoire des bleus. La suspension de Jemerson et celle de Raggi va l’obliger à recomposer sa défense. La méforme de Glik, l’inconstance de ses gardiens ( Benéglio / Subasic), le manque de leadership au milieu du terrain et l’inefficacité offensive de ses attaquants s’annoncent délicates à gérer. Au mieux, Monaco pourrait espérer un match nul avant de se relancer le week-end prochain avec la venue de Dijon.

Monaco est actuellement à 10 points du podium, cela peut paraître beaucoup voire impossible à rattraper. Mais chaque année nous faisons la même erreur de tirer des enseignements trop rapides, et la Ligue 1 nous révèle bien des surprises. Même avec une contre-performance à Strasbourg ce week-end, prenons le pari que Monaco finira dans le top 5 à la fin de la saison.

 Nice / Marseille : Nice peut enfin tenir son match référence 

Le match le plus intéressant de cette journée est sans aucun doute celui-ci. Nous omettons volontairement de parler de « Derby » de la Méditerranée, du sud ou toutes autres appellations de ce genre. Le constat est clair. 160 km de distance entre ces deux villes. Curieuse idée que d’évoquer donc le terme de « Derby ».

Pour en revenir au terrain, cette affiche, souvent très animée, a tout pour être l’un des tournants de la saison niçoise. Après un début de saison compliquée en matières de résultats, il semblerait que Patrick Vieira impose progressivement sa vision du jeu à son équipe. Adepte d’un 3-5-2 moderne et bien équilibré, l’ancien Gunner a tout pour faire briller son équipe par le jeu. Son jeune effectif lui permet ainsi d’effectuer de nombreux tests. Après cette trêve internationale, le match contre l’Om va lui permettre de réellement se juger face à l’un des cadors de notre championnat.

Anthony Bardy

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article