[Prono Hebdo] : Tour de Lombardie cycliste

Thibaut Pinot est en forme en cette fin de saison.

Thibaut Pinot est en forme en cette fin de saison.

Nouvelle section sur ce blog, chaque vendredi soir un article de pronostics sera proposé. Une semaine, un événement choisi parmi ceux qui se dérouleront dans le week-end qui suit la publication. Il s'agit de parler de pronostics et en aucun cas de paris sportifs. Aujourd'hui c'est le Tour de Lombardie qui est mis à l'honneur.

Dernière grande classique du calendrier cycliste, le Tour de Lombardie mettra en joug les grimpeurs-puncheurs sur les,routes italiennes. C'est l'une des rares classiques du calendrier (avec la Flèche-Wallonne et Liège) à pouvoir sourire aux coureurs par étape. Attention à l'état de fatigue de certains protagonistes à prendre en compte, c'est un paramètre non négligeable. 

 

Thibaut Pinot. Le Français sort d'une belle victoire sur Milan-Turin. Le forfait de dernière minute de Miguel Angel Lopez fait de lui le favori logique de cette course. Il a brillé tout au long de la Vuelta avec un top 10 au général et deux victoires d'étape. Sans doute sacrifié trop tôt lors des championnats du monde, il a du moins montré en Autriche à quel point il était fort. Capable aussi d'avoir une belle pointe de vitesse, il semble néanmoins un ton en-dessous du Colombien. Mais un podium est tout à fait envisageable, comme en 2015 où il a fini 3e. Pourquoi ne pas grimper une où deux marches? Ce serait l'aboutissement d'une saison réussie pour le Franc-Comtois. 

Alejandro Valverde. Ça y est, l'Espagnol a vaincu le signe indien en devenant champion du monde après plusieurs podiums. De quoi en faire un favori pour le Lombardia? Rien n'est moins sur. Le doublé est très difficile, le dernier à y être parvenu est Paolo Bettini en 2005. Surtout, le Murcian a montré quelques limites sur un Milan-Turin. Mais son podium montre qu'il sera tout de même à surveiller de très près. En tout cas il faudra le lâcher dans la dernière difficulté pour ne pas se voir, tel un Romain Bardet, coiffer sur le poteau. Alejandro Valverde est un finisseur, un champion hors pair. Le genre de coureurs à ne jamais mettre aux oubliettes.

Gianni Moscon peut compléter ce podium. L'Italien tout terrain est un sacré prétendant quand il s'agit d'être dans le final d'une course. Il ne lui a pas manqué grand-chose pour basculer dans le groupe de tête lors du mondial. Les rampes moins raides du Civglio peuvent lui permettre d'accrocher le bon wagon, mais risquent d'émousser sa pointe de vitesse et de le priver de la gagne. Mais négliger le turbulent italien serait une grave erreur pour ses adversaires.

A surveiller : Alejandro Valverde, Romain Bardet, Primoz Roglic, Tom Dumoulin...

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article