[Débrief du mardi] Fin de série pour Paris, Arsenal remporte un derby fou !

Lille et Lyon se sont quittés sur un nul prolifique. [Crédit photo : RTL.fr]

Lille et Lyon se sont quittés sur un nul prolifique. [Crédit photo : RTL.fr]

Ligue 1

Çà y est, Paris lâche ses premiers points en Ligue 1. Malmenés face à une vaillante équipe de Bordeaux, les Parisiens ont dû concéder le nul 2-2. Le championnat est relancé ! (lol). Sinon Lille et Lyon se sont livré à un très beau duel, que ce soit sur le plan du jeu et de l'intensité. Dominateurs, l'OL peut toutefois s'estimer heureux de s'en sortir avec le nul et n'aura pas perdu face à sa bête noire. Un vrai match entre deux prétendants à la Ligue des Champions. Dont semble s'éloigner l'OM. Tenus en échec par Reims (0-0), la mauvaise spirale se poursuit. Attention, danger pour Rudi Garcia, qui commence à être sérieusement remis en cause par ses propres supporters.

Et sinon ? Sans faire de bruit, Saint-Etienne et Montpellier poursuivre leur bonhomme de chemin. Vainqueurs 3-0 de Nantes, ils se maintiennent à la 6e place et sera un véritable candidat à l'Europe, tout comme Montpellier, renversant face à Monaco (1-2). Il est fort à parier que Paris gagne les deux coupes nationales. L'Europe se jouera donc à la 6e place de L1. 

Monaco justement. Les hommes de Thierry Henry tenaient leur seconde victoire de rang avant de craquer sur la fin. Dommage, ils avaient la possibilité d'être barragistes et de se donner encore plus de confiance. Comme quoi tout peut aller vite, surtout dans ce championnat ou le bas de tableau ne prend que peu de points (6 équipes à 1 point par match où moins). Le maintien risque de se jouer vers les 35 points ! Presque inédit ! 

Liga

La surprise Alavès se poursuit. En accrochant Séville (1-1), ils restent 4e d'un classement toujours dominé par le FC Barcelone. Cette Liga ne ressemble pas à ce qu'on a pu voir ces dernières années. On avait l'habitude d'un championnat à deux vitesses (voire trois), avec trois équipes qui écrasent le championnat, trois ou quatre autres en bagarre pour le reste des places européennes et le reste bien loin. Cette année, le FC Barcelone tourne à 2 points par match, loin des moyennes observées par le passé. Le Réal, vainqueur 2-0 de Valence, n'est qu'à cinq points de son grand rival, un miracle quand on sait la crise que viennent de traverser les Madrilènes. 

Cela va rendre les choses plus intéressantes dans ce championnat parfois lassant. En bas de tableau, Villareal n'y arrive toujours pas et voit la zone de relégation se rapprocher dangereusement. Zone dans laquelle est toujours scotchée Bilbao, ce club emblématique qui n'a jamais connu la descente en D2 pourrait-il connaître une dramatique première ? 

Premier League

Ce dimanche en Angleterre, 3 derbys au programme. 2 du côté de la capitale, et le dernier du côté de Liverpool. Le premier et sûrement le moins intéressant entre Chelsea et Fulham a vu la victoire revenir aux Blues, 2-0, dans un match assez simple pour eux. Chelsea est 3e de PL et Fulham bon dernier avec cette dixième défaite de la saison, la première depuis que Ranieri est sur le banc. Toujours à Londres, le North London Derby a rempli toutes ses promesses, un très beau match, comme on aime voir en Premier League. Menés en début de match, les Spurs réagissent en première mi-temps pour retourner aux vestiaires avec 1 but d'avance (1-2). Mais à la mi-temps, Unai Emery, effectue deux remplacements qui s’avéreront être décisifs. Lacazette et Ramsey entrent en jeux  et offriront respectivement un but et une passe décisive aux Gunners. Arsenal s'impose 4-2 dans ce match fou grâce à un dernier but de l'excellent Uruguayen, Lucas Torreira. Emery enchaine avec son équipe un 19e match sans défaite, toutes compétitions confondues. Le technicien accablé par certains au PSG, montre qu'il est vraiment un des meilleurs entraîneurs du monde. Dans le dernier derby de la journée, Liverpool s'impose au bout du temps additionnel, 1-0, face à Everton. Le Belge, trop peu utilisé, Divock Origi marque à la 96e et provoque l'euphorie de son entraîneur qui ne peut s’empêcher de sprinter jusqu'au milieu du terrain prendre son gardien dans ses bras. 

Dans les autres matchs, le leader Manchester City bat Bournemouth facilement, 3-1. Le club pourrait, d'après l'UEFA être suspendu de la prochaine Ligue des Champions à cause du fair-play financier. Mais cela à quand même peu de chance de se produire quand on connaît la puissance du club. Pour l'autre club de Manchester, c'est un 4e match nul à Southampton. Les Saints, 18e, perdent leur entraîneur, viré après cette 14e journée. Peu de surprise dans les autres matchs si ce n'est la victoire de Cardiff, avant dernier, 2-1 face à Wolverhampton.

Serie A

La balade se poursuit pour la Juventus en Serie A. Le club Turinois fait un carton à Florence, 3-0, avec encore un but de Cristiano Ronaldo (sur penalty). La Juve ne compte toujours aucune défaite et remporte ses matchs avec, souvent, une facilité déconcertante. Elle a 8 points d'avance sur son dauphin, le Napoli.

Dans le choc de la 14e journée, en Italie, l'AS Rome et l'Inter Milan se quitte sur un score équitable, 2-2. Dans un match assez fermé, les Romains ont réussi à revenir 2 fois au score pour ne pas céder les 3 pts à son adversaire. Mais cela commence à être inquiétant pour la Roma, 8e du championnat avec 9 points de retard sur le podium. Par ailleurs, Mauro Icardi, buteur ce week-end pour l'Inter a été récompensé du trophée du meilleur joueur de Serie A pour la saison 2017/2018.

Pour le dauphin, la tâche a été plus compliquée. Les Napolitains se sont tout de même imposés à Bergame face à l'Atalanta, 1-2. Grâce à un but en fin de match de Milik, Naples consolide sa place sur le podium et repasse devant l'Inter avec 3 points d'avance. Hormis le match nul 1-1 du Chievo Vérone contre la Lazio, la logique a été respectée. À noter le carton de la Sampdoria face à Bologne 4-1.

Bundesliga

Ça y est, le Bayern Munich s'est enfin imposé en championnat. Depuis plus d'un mois, les champions en titre n'y arrivaient plus. À Brême, et grâce à un doublé de Serge Gnabry, le Bayern renoue avec le succès et se rapproche un peu plus du podium. Robben et Ribéry ont profité de ce week-end pour annoncer leur départ du club. Après 10 ans en Bavière, le Hollandais est envoyé par les rumeurs au PSV, club auquel il avait joué entre 2002 et 2004 et auquel il est une idole. 

Le match de cette journée en championnat allemand opposait Leipzig, 4e et M'Gladbach, 2e. Le dauphin s'est incliné 2-0 et laisse 7 points d'avance à son leader, l'autre Borussia. Celui-ci, s'est facilement imposé 2-0 contre Fribourg et se pose de plus en plus comme un leader très solide. Le dernier occupant du podium, Franckfort, s'est incliné 1-2 face à Wolfsburg et redescend à la 5e position. Avec 3 points d'écarts entre le 2e et le 5e, la course au podium risque d'être très intéressante en Bundesliga.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article