FINALE CHAMPIONNAT D'EUROPE FEMMES : La vague bleue

Les Françaises comptent bien décrocher leur premier titre continental ! (Crédit photo Philippe Padioleau)

Les Françaises comptent bien décrocher leur premier titre continental ! (Crédit photo Philippe Padioleau)

Après un succès obtenu sans trembler vendredi soir contre les Pays-Bas (27-21), la France retrouve en finale un adversaire redoutable, la Russie. Des Bleues revanchardes et surmotivées pour leur première finale européenne.

Du match d’ouverture à la grande finale, on prend les mêmes et on recommence…pour que l’histoire ne se répète pas. La France s’était logiquement inclinée pour ce premier match de l’Euro (26-23) montant progressivement en puissance sur la suite de la compétition. Douze ans après sa défaite contre la Norvège, la Russie retrouve une place en finale d'un Euro après avoir dominé la Roumanie (28-22). Les forces de cette équipe russe, dirigée d'une main de fer par l'entraîneur Evgueni Trefilov, sont bien connues. Si son effectif a beaucoup changé depuis la finale olympique à Rio (seulement six Russes sont encore présentes), le bloc russe est toujours aussi fort collectivement et individuellement. Puissantes, rapides, les qualités ne manquent pas chez les Russes qui mettent beaucoup d'intensité physique pour faire plier leurs adversaires. Et puis dans ce groupe, il y a une joueuse exceptionnelle, l'arrière droite Anna Vyakhireva. En demi-finale, la joueuse de Rostov, âgée de 23 ans, a fini meilleure buteuse (13 buts) avec 65% de réussite. La jeune gauchère adore particulièrement enlever la toile d’araignée des lucarnes. Les Russes ont montré peu de signes de faiblesse dans cet Euro à part une surprenante défaite contre la Suède (39-30) et puis une première mi-temps moins aboutie contre la Roumanie. Le banc russe semble beaucoup moins étoffé que celui des Françaises, peut-être l'une des clés de cette finale. Renverser les championnes olympiques reste dans les cordes des Bleues. Il faudra évidemment se sublimer face au modèle collectif russe ce qui laisse présager une finale de haute volée. Avec l'appui du public de Paris-Bercy, tout paraît possible pour les filles d'Olivier Krumbholz. En espérant une nouvelle vague bleue ce 16 décembre pour rentrer dans l'histoire.

Hélène Morisseau

France-Russie à 17h30 sur TFI et BeIN Sports 1.

 

Les statistiques de la demi-finale :

France - Pays Bas : 27-21

A Paris, 12 463 spectateurs.

Arbitres : MM. Garcia Serradilla et Marin (Espagne).

Mi-temps : 12-11.

France : Glauser (9 arrêts), Leynaud (5) ; Nze Minko (6 buts), Dembélé (4), Flippes (4), Edwige (3), Coatanéa (2), Zaadi (2), Houette (1), Kanor (1), Niombla (1), Lacrabère (1), ), Ayglon-Saurina (1), Pineau (1).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article