On y croit !

Les Françaises sont à une victoire du carré final  (Crédit photo Philippe Padioleau)

Les Françaises sont à une victoire du carré final (Crédit photo Philippe Padioleau)

 

Pour valider son billet pour les demi-finales, la France devra s’imposer ce soir contre la Serbie, qui est déjà éliminée après sa défaite lundi contre le Monténégro (27-28). Mais il y a un autre scénario possible. Si avant cette affiche, le Monténégro et la Suède s’inclinent respectivement contre le Danemark et la Russie, la France sera assurée de jouer le dernier carré avant même d'affronter la Serbie. La Russie, qui a frappé fort d’entrée contre les Bleues, a quant à elle déjà un pied à Paris. Le sélectionneur français, Olivier Krumbholz, ne veut surtout pas compter sur ce scénario idyllique et parle même "de situation très piégeuse". Les Françaises vont donc se concentrer sur leur match et voudront assurément finir ce tour principal sur une note positive, tout en essayant de retrouver leur jeu si efficace et séduisant. De Nantes à Paris, il n'y a plus qu'un petit pas à franchir pour les Bleues.

Hélène Morisseau

France-Serbie à 21 heures.

 

Danemark-France : 23-29. La force tranquille. 

A Nantes (5296 spectateurs).

Mi-temps : 11-17.

Arbitres : MM. Jurinovic et Mrvica (Croatie).

France : Leynaud (12 arrêts), Glauser (2) ; Nze Minko (6), Zaadi (4), Pineau (4), Flippes (3), Houette (3), Dembélé (2), Niakaté (2), Lacrabère (2), Ayglon-Saurina (1), Coatanéa (1), Edwige (1).

« L’enchaînement est compliqué » concédait à la presse l’entraîneur Olivier Krumbholz avant ce premier match du tour principal. Pourtant, seule l’entame aura été poussive pour les Bleues. Les Françaises n’ont jamais été menacées menant toujours au score. Ce succès s’est construit dès la première période (avec 6 buts d’avance à la mi-temps). La France s’est imposée dans tous les compartiments face à des Danoises à la peine.

 

Suède – France : 21-21. Le match de la peur

A Nantes (7248 spectateurs)

Mi-temps : 14-11.

Arbitres : MM. Horvath et Marton (Hongrie).

France : Leynaud (7 arrêts), Glauser (6) ; Lacrabère (5 buts), Kanor (4), Zaadi (2), Coatanéa (2), Dembélé (2), N’Gouan (1), Flippes (1), Houette (1), Ayglon-Saurina (1), Edwige (1), Nze Minko (1).

Que les Françaises se sont fait peur face à la Suède ! Elles parviennent à accrocher en fin de rencontre le match nul (21-21), ce qui est un moindre mal tellement le spectre de la défaite était présent. Les Suédoises ont réussi à faire déjouer les Bleues, qui déjà à la mi-temps étaient menées de trois buts. Fragiles en défense, les Françaises ont trouvé les ressources mentales pour revenir dans la partie après dix minutes d’attaque stérile. Face à une belle équipe suédoise et sa brillante gardienne Idhen (14 arrêts), l’équipe de France s’est montrée en deçà de ses dernières prestations.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article