[Débrief du mardi] : Djoko l'extra-terrestre !

Novak Djokovic est de retour vers les sommets [Crédit : Novak Djokovic]

Novak Djokovic est de retour vers les sommets [Crédit : Novak Djokovic]

Il est venu il a vu il a vaincu. Annoncé grand-favori de l'Open d'Australie, Novak Djokovic n'a pas déçu. Après des débuts un peu hésitants (un set perdu contre Shapovalov et Medvedec), le Serbe a considérablement augmenté son niveau de jeu en demi-finale, où il a balayé Lucas Pouille (6-0, 6-2, 6-2). Que dire de la finale. On annonçait un combat titanesque face à Rafaël Nadal. Mais si l'Espagnol était revenu à un excellent niveau, cinq mois après son dernier tournoi (l'US Open), la marche était trop haute pour lui, dépassé concassé par le Serbe (6-2, 6-3, 6-2). Novak Djokovic a joué un tennis proche de la perfection. De la longueur de balle, peu de fautes, on a retrouvé celui qui écrasait l'ATP en mai 2016, lors de son titre à Rolland-Garros. Beaucoup de choses se sont passés depuis, de doutes en blessures et contre-performances. Mais il a su remettre de l'ordre après Rolland 2018. Depuis : Trois grands-chelems de rang et une place de n°1 mondiale retrouvée.

Ce mardi, il possède 10955 points, 2600 de plus que son dauphin et finaliste malheureux. Est-on à l'aube d'une nouvelle domination, comme celle entre 2015 et 2016 ? C'est fort possible. Pourquoi ?

-Le Serbe a retrouvé son meilleur niveau ! On la développé plus haut, Novak Djokovic joue un niveau proche de la perfection. Il a retrouvé les sommets et on ne le voit pas décliner. Il a connu une descente aux enfers et sait désormais prévenir toute baisse de régime

-Peu de points à défendre avant Wimbledon ! Ses déboires ont eu un effet "positif", Novak Djokovic n'ayant que peu gagné avant Wimbledon 2018, il n'a peu performé. Donc peu de points marqué à l'ATP. Avant Wimbledon, il n'a que 965 points à défendre, alors qu'il peut en glaner 7500. Les Master 1000 d'Indian's Wells et Miami se profilent à l'horizon. Le Serbe y a été sorti dès le premier tour des années précédentes. 20 points à défendre contre 2000 points potentiels. Et il y sera d'or et déjà le grand favori ! Mais Nadal, forfait les deux années précédentes, n'aura également pas de points à défendre. Ce qui ne sera pas le cas des Masters 1000 sur terre. Il est tenant du titre à Madrid et Rome. Par le passé, le Serbe a parfois pris l'ascendant sur l'Espagnol sur terre ! Un Novak Djokovic à 15 000 points ATP après Rolland semble possible. Il aurait alors au moins 6000 points d'avance sur Nadal, un gouffre.

-La perspective du Grand-Chelem ! Et oui, il en est à trois victoires de rang en majeur. Wimbledon, US Open et maintenant l'Open d'Australie. Plus que Rolland-Garros et il aura réalisé le grand-chelem (sur deux ans). Une performance déjà réalisée par le Serbe en 2015/2016... avec pour dernier tournoi remporté, le majeur français. Bis répétita ? Nul doute que le Serbe sera sur-motivé par l'enjeu. Mais, en 2016, Rafaël Nadal, patron porte d'Auteuil, a dû déclarer forfait au 2e tour, touché au poignet. Si Nadal a été étouffé en finale, il n'en est pas moins qu'il a offert de solides garanties, après sa longue blessure. Une grosse mondiale pour Novak Djokovic, les deux vont se croiser en finale (sauf surprises). Si Novak Djokovic réussit a triompher de Nadal à Rollan-Garros, son Grand-Chelem sera d'autant plus remarquable que celui déjà réalisé. Mais de tous les tennismans en activité, s'il y en a bien un qui peut inquiéter l'Espagnol, même en grande forme, c'est bien lui. La saison s'annonce palpitante.

Etienne Goursaud

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article