Fleche Wallone : Alaphilippe en favori, notre pronostic

A l'attaque sur les deux dernières classiques, Alaphilippe n'a pas encore trouvé l'ouverture [Crédit : Vélo 101]

A l'attaque sur les deux dernières classiques, Alaphilippe n'a pas encore trouvé l'ouverture [Crédit : Vélo 101]

Deuxième temps fort de la semaine ardennaise, la Flèche Wallonne s'élancera tout à l'heure. Plus de 200km au programme et la traditionnelle arrivée au sommet du Mur de Huy ! Longtemps chasse gardée d'Alejandro Valverde (recordman de victoires et recordman de victoires consécutives), l'Espagnol a vu sa domination contrariée par Julian Alaphilippe, vainqueur de sa première grande classique à l'époque. Depuis, les cartes ont été considérablement rebattues. Alaphilippe à continuer de grandir tandis que Valverde semble plus en retrait, surtout depuis son titre de champion du monde. Attention néanmoins, pour favoriser une course de mouvement, qui ne se décide plus au pied du Mur, les organisateurs ont corsé le parcours, ajoutant deux bosses. On est sur une année de classiques folles, néanmoins, pas sur que cela fasse réellement la différence

Le favori : Julian pour le doublé ! 

Incontestablement l'homme à battre tout à l'heure. Julian Alaphilippe, on ne le cesse de le répéter, a pris une dimension considérable. Passé tout près dimanche à l'Amstel, il s'est montré offensif en attaquant à 37km du but. On a vu ensuite qu'il lui manquait un peu de caisse, conséquence sans doute de sa chute aux Pays Basque. Inquiétant ? Non. L'Amstel était, des trois classiques, la plus défavorable à Julian, consacrant souvent des hommes plus puissants que le France. De plus, la Flèche fait près de 50km de moins. Il n'y aura donc pas de problèmes liés à l'endurance de l'effort. Enfin, sur ces pentes raides, il est devenu quasiment intouchable. Son équipe, avec la présence d'Enric Mas, est également un gage de sûreté. Ne vous y trompez pas, un Français sera favori en terre wallonne. Et ça fait plaisir de l'écrire !

L'expérimenté : Alejandro Valverde

Enterrer Valverde serait faire une erreur considérable pour les concurrents de la Flèche Wallonne. L'Espagnol n'est jamais aussi fort que dans son jardin du mur de Huy. D'ailleurs, l'an passé, mal placé au moment du démarrage de Julian, il avait réussi à recoller à la roue du Français avant de céder dans le final. Depuis, le punch s'est érodé, conséquence du temps qui passe (il à 38 ans tout de même !). Malgré tout, il peut se hisser de nouveau en tant que dauphin. Même si son équipe risque d'être un poil moins forte que par le passé, où la Movistar pouvait totalement cadenasser jusqu'au pied de Huy.

Le petit jeune : Bjorg Lambrecht

Sixième à l'Amstel, il a pas mal impressionné les suiveurs. A 22 ans, il ressemble beaucoup à un certain Julian Alaphilippe qui s'était révélé au même âge (tiens tiens) en prenant la seconde place sur cette même course à l'époque. Déjà en vue lors du tour du Pays Basque (un podium sur la deuxième d'étape derrière ce même Alaphilippe), le jeune Belge commence petit à petits à concrétiser les énormes espoirs placés en lui. Surtout ses caractéristiques, gabarit léger avec beaucoup de punch, correspondent parfaitement avec ce qui est attendu d'un potentiel vainqueur de la Flèche ! Pas cette année, mais à l'avenir. 

Etienne GOURSAUD

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article