Les Français à Roland, un très bon début, et maintenant ?

Nicolas Mahut lors de son premier tour gagnant [Crédit : Reuters]

Nicolas Mahut lors de son premier tour gagnant [Crédit : Reuters]

C’est avec plaisir que nous avons suivi ce début de quinzaine des Internationaux de France. Et c’est sûr, le début de tournoi des Français y est pour quelque chose. Ce n'était pas arrivé depuis 2012, mais cette année, 13 Français se sont qualifié pour le second tour. Sur 64 compétiteurs à ce stade, ça nous fait quand même un bon pourcentage. En 2012, certains étaient déjà là, Simon, Mahut, Tsonga, Paire et Gasquet. Mais ici ce qui surprend, c’est la capacité aux joueurs moins connus du grand public à se dépasser devant le public français et à écarter de très bon joueurs du circuit.

Lors de ce premier tour, il y en a eu pour tous les goûts. Monfils qui se qualifie en vitesse hier soir en 3 set pour finir avant la nuit. Mahut et Herbert, les deux partenaires de double qui s’arrachent pour l’emporter au 5e set. Chacun contre de belles têtes de serie. Cecchinato, demi finaliste l’an dernier pour Mahut et Medvedev pour Herbert, demi-finaliste à Monte-Carlo cette année. Il y a eu les jeunes Benchetrit, Hoang et Moutet qui ont sorti de gros matchs contre des joueurs bien mieux classés qu’eux ! La seule véritable déception, finalement, est venue de Jérémy Chardy, dans un match stoppé par la nuit à 5-5 dans le 5e set, il est revenu sur le court le lendemain seulement pour 2 jeux et s’incliner face à l’anglais Kyle Edmund.

Chez les têtes de série, on notera la sortie de Shapovalov et de Basilashvili. Alexander Zverev est passé, mais n’a pas rassuré avec un match difficile contre l’Australien Millman. Arrivera-t-il un jour à prouver son talent en Grand Chelem ? Peut-être pas cette fois-ci. Les favoris ont impressionné. Nadal, Djokovic, Federer ont gagné facilement. Il en est de même pour Tsitsipas et Monfils, sûrement les plus enclins à bousculer les cadors cette année à Paris.

Les Français vont devoir confirmer au second tour, dans des matchs périlleux pour certains ! Aujourd’hui, on a dit au revoir à Tsonga battu par Kei Nishikori (N°7) dans un match serré ,mais où le Français a toujours paru un ton en dessous du Japonais. Gasquet s’est également incliné face à l’Argentin Londero (N°78). Un retour difficile sur terre pour Gasquet après de longs mois sans jouer, nul doute que son attrait pour le gazon lui fera regagner la confiance dans les semaines à suivre jusqu’à Wimbledon.

 

Corentin Moutet [Crédit : Icon Sport]

 

Ce qu’il ne fallait pas louper aujourd’hui, ce sont les deux surprises que nous ont encore offert les Français. Corentin Moutet a écarté, finalement, assez facilement, mais non sans “peur de gagner”, l’Argentin Pella (N°19). Une grosse perf sur un joueur adepte de la terre battue. À 20 ans, Moutet est un des Français à suivre dans les années à venir. Nicolas Mahut, lui aussi a fait des siennes, en s’imposant en 3 sets propres face à Kohlschreiber. Un mercredi qui donne quand même le sourire.

Que signifie ce bon début de tournoi des Français ? Même si le jugement est hâtif, ces bons résultats montrent que le tennis français n’est pas au fond du gouffre comme certains ne cessent de le répéter. Depuis des années, on nous explique que “de toute façon, les Français sont nuls au tennis, ils ont pas de mental”. Et si, en fait, le tennis était un sport exigeant, où les joueurs sont sans cesse sollicité, participent à des tournois presque toutes les semaines ? Le tennis est un sport particulièrement difficile dans la durée où la régularité est très dure à garder. Les seuls qui y sont arrivés ces dernières années, ce sont Djoko, Federer et Nadal, ils sont hors normes. Mais même eux ont eu des moments de moins bien. La victoire en Grand Chelem ne représente en rien de la force d’un pays sur le tennis. Il s’agit d’un sport individuel où le sportif ne représente que lui-même. Alors, oui, ce n’est peut-être pas encore pour cette année qu’un Français succédera à Yannick Noah, mais profitons du vivier exceptionnel de joueurs Français au top niveau mondial !

Baptiste LÉTANG

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article