Turquie - France [Les notes des Bleus]

Les Français ont passė une mauvaise soirée en Turquie

Les Français ont passė une mauvaise soirée en Turquie

La France s'incline 2-0 face à une forte équipe de Turquie. L'adversaire le plus dangereux du groupe de qualifications pour l'Euro 2020, c'est bien lui. Très bien organisés en défense et précis en phases d'attaques, les Turcs ont enflammé leur stade et ont montré qu'ils ne sont jamais loin des grandes nations du football. Un match à oublier pour les Bleus qui n'ont, à aucun moment, pu se sortir du piège turc. Les Bleus ont été dominés dans tous les compartiments du jeu, et spécialement dans les duels physiques que leur imposaient les Turcs.

 

Lloris (6,5) : Heureusement que le portier des Spurs était là ! Sur les 2 buts turques, il ne peut pas faire grand chose, les locaux ont à chaque fois bien joué le coup. Ils a sorti plusieurs parades importantes tout au long de la partie et surtout en deuxième mi-temps. Sans lui, l'addition était bien plus salée.

Digne (2.5) : L'arrière gauche n'a jamais pu s'exprimer. Comme le reste de l'équipe il a été trop juste dans tous les compartiments du jeu. Sur le second but, il est quelque peut en retard, mais il était tout seul pour marquer 2 joueurs.

Umtiti (3) : Comme toute la défense bleue, Samuel Umtiti a été trop juste. Peut-être marqué par une fin de saison au Barça où il a été souvent remplaçant, le défenseur central n'était pas dans son match. Il a tout de même été le meilleur à l'arrière en permettant d'écarter le danger sur plusieurs actions et coups de pied arrêtés.

Varane (2) : Un Raphaël Varane comme on en voit rarement en Équipe de France. Beaucoup d'erreurs, dont une qui aurait pu donner un autre but à la Turquie. Sur les actions défensives, il est dépassé dans les duels et par le jeu rapide de contre de l'adversaire

Pavard (1.5) : Surcôté depuis bien longtemps. On se demande bien ce qu'il va pouvoir donner au Bayern l'année prochaine. En réalité Benjamin Pavard ne compte que très peu de bons matchs en Équipe de France depuis un peu plus d'un an. Aujourd'hui, tout le monde est dans le même sac, mais ça ne l'a pas empêcher de réaliser de nombreuses pertes de balles. Sur son côté, il a souvent été dépassé par l'attaque turque.

Pogba (3) : Les 2 joueurs alignés au milieu ce soir, on ne les a pas trop vus. Pogba a été coincé par l'équipe adverse et il n'a pas réussi à faire ce dont il a l’habitude. Ce soir, peu de passes sont arrivées à destination, peu de décalage ont pu être faits. Il est en partie responsable du deuxième but en perdant un duel physique aux abords de la surface.

Sissoko (3.5) : Pour le milieu français, il fallait se réveiller d'une dure défaite en finale de Ligue des Champions. Dès le début du match, il est lancé dans la profondeur par une bonne remise de Giroud, malheureusement trop court, il trébuche. Une action à l'image de son match. Au milieu, on ne l'a que très peu vu comme son coéquipier Pogba.

Matudi (2.5) : "J'ai su me rendre indispensable", telles étaient les paroles du joueur français dans la presse ce matin. Certes, il a globalement raison sur ses dernières saisons en EDF ou à la Juve. Mais ce soir, il ne l'était pas, indispensable. À l'image de ses coéquipiers, il n'a jamais réussi à dépassé la ligne de défense adverse et a perdu plusieurs ballons. Remplacé par Coman en deuxième mi-temps. Celui-ci a donné l'illusion que quelque chose était possible sur une action offensive, c'est tout.

Griezmann (2) : Griezmann, dans un rôle de 10, n'a pas réussi à peser sur le match. Très bien pris par la défense adverse, et peu inspiré dans son jeu de passe, le futur ex-joueur de l'Atlético, n'était pas dans un bon jour. Même lorsqu'il aurait pu ouvrir le score côté français, il est contré par un défenseur turc. Peu investi, peu chanceux. 

Mbappe (1) : À coup sûr le plus mauvais match de Mbappe en Équipe de France. Il est beaucoup trop souvent parti au duel individuel et ne s'en est presque jamais sorti vainqueur. Un match à oublier pour le jeune français. Si sa vitesse aurait pu faire la différence à deux ou trois reprise, il fallait y allier un meilleur jeu de passe, plus altruiste et précis.

Giroud (4) : Seul le jeu de pivot de l'attaquant français a ce soir permit d'avoir quelques occasions. Jamais à la finition, il a été trop peu précis dans ses remises, même si certaines auraient pu faire mouche. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article