[Hebdo-Prono] : Duel Coupe du monde de rugby, nos conseils et prono en vrac

Anglais et Australiens ouvrent le bal des quarts de finale de Coupe du monde. C'est l'objet du duel du week-end !

Anglais et Australiens ouvrent le bal des quarts de finale de Coupe du monde. C'est l'objet du duel du week-end !

Le duel : Rugby, Angleterre/Australie

Etienne : Un sacré match en perspective. Une revanche de 2015 où les Australiens avait fait l'affront d'éliminer l'Angleterre chez elle. Quatre ans après, on peut dire que les Anglais ont véritablement progressé, tandis que les Australiens sont toujours assez surs de leur force. Pour la première fois depuis 2015, ils ont fini devant les All-Blacks lors du Rugby Championship. Certes ce sont les Sud-Africains qui ont empoché le trophée, mais c'est un signe. L'Australie est là. Alors certes, ils se sont fait surprendre en poules contre le Pays de Galles (25-29), leur offrant l'Angleterre au lieu des Bleus. Mais souvenons nous de leur deuxième mi-temps, où ils sont totalement revenus dans la partie, se permettant le droit de rêver à la victoire. En outre, avec un match inaugural contre les Fidji (39-21), les Australiens ont eu leur lot de grosses confrontations lors de ce premier tour. Ils ont pu se tester contrairement aux Anglais qui ont ronronné tout au long de la phase de poules et de leurs trois larges victoires (lire présentation des quarts). De plus, à cause du Typhon, il n'ont pas pu jouer leur dernier match. Un manque de rythme évident qui ne peut pas être compensé par la fraîcheur. Mine de rien l'Angleterre n'est plus cette équipe si pragmatique en coupe du monde, où ils restent sur deux gros échecs (quart en 2011, phase de poules en 2015). On parle tout de même du finaliste sortant pour l’Australie. Rien que pour cela, les Australiens sont les favoris logiques de la rencontre. 

Pronostic : Victoire de l’Australie entre 7 et 12 points d'écart.

Mathéo : Assez invraisemblable d'évoquer les Australiens en tant que favoris du premier quart de finale de la Coupe du monde. Les Anglais semblent un ton au dessus, et ce depuis pas mal de matches. Il faut savoir que depuis le naufrage britannique en 2015 contre les Wallabies (13-33), le XV de la Rose a enchaîné six succès d'affilée contre les hommes de Michael Cheika (score moyen : 35-20). Sur un plan purement statistique, il n'y a donc pas photo. Sur celui du management, il semble y avoir encore moins de débat. Alors qu'Eddie Jones s'appuie sur une ossature solide, classique, qui lui a notamment permis de remporter deux tournois de suite (2016, 2017), Michael Cheika semble lui avancer à tâtons pour trouver des lignes arrières stables. En effet, il a effectué au moins trois changements par match de poule entre le demi de mêlée et l'arrière. La paire de centres Kerevi/O'Connor semblait avoir fait l'unanimité, mais c'est bien Petaia, plutôt ailier de formation et surtout âgé seulement de 19 ans. Face à des Vunipola, Lawes ou Tuilagi, attention à ne pas prendre l'eau. La charnière sera composée de Genia et Leali'Ifano et ce sera la quatrième association différente en cinq matches. Du véritable bricolage en pleine Coupe du monde qui parait totalement incongru au vu de la stabilité du paquet d'avant. De leur côté, les Anglais semblent terriblement concentrés et concernés, préparés (physiquement et mentalement) à la perfection et lancés vers un objectif simple, celui pour lequel Eddie Jones est venu redresser la Rose, devenir pour la deuxième fois champions du monde.

PS : Rappelons que l'Australie n'aurait jamais du passer les quarts du Mondial 2015 (Ecosse, 35-34, Craig Joubert).      

Pronostic : Victoire anglaise avec plus de 6 points d'écart. 

A travers le sport vous conseille !

Ligue des Champions de handball, Barcelone/Paris SG : C'est le choc entre deux équipes phares de leur sport. Non ici on ne parle pas de football mais bien de handball. Car le Barca/PSG y est également devenu un classique depuis que les Qataris ont investi dans le club de hand parisien. Le PSG justement, poursuit son sans-faute sur tous les parquets, avec une nouvelle victoire en championnat (24-30) contre Ivry. Une onzième toutes compétitions confondues. De quoi aborder ce déplacement barcelonais avec de la confiance. Attention, après s'être fait surprendre d'entrée à Szeged (31-28), les Barcelonais ont réalisé trois démonstrations de force (45-21, 19-36 et 33-24). Eux aussi ont réalisé un début de championnat parfait. Ils restent donc sur 9 victoires sur leurs 9 derniers matchs. Ce week-end, une des deux équipes va voir sa série s'interrompre. Au vu de la tendance, Barcelone semble mieux armé pour l'emporter face à des Parisiens qui ont semblé parfois cahin-cahin sur leurs dernières sorties. Contre le FCB, il faudra sensiblement hausser le ton. Ce sera difficile pour les Parisiens.

Pronostic : Victoire de Barcelone entre deux et cinq buts d'écart.

Coupe du monde de rugby, Japon/Afrique du Sud : Cette rencontre devrait être fantastique. Le dernier quart de finale sera attendu par tout un pays, un pays qui espère vibrer comme il l'a fait depuis la mi-septembre et encore plus qu'en 2015, lorsque ce pays, le Japon, avait battu l'Afrique du Sud. Le Japon a épaté la galerie en battant précédemment l'Irlande et l'Ecosse. Cependant, les hommes de Jamie Joseph vont se heurter à une des formations les plus à même de contrecarrer leurs plans, y compris sur le plan physique. Les Japonais ont été impressionnants, ayant la caisse pour tenir l'intégralité des rencontres à 100 voire 120%. Mais les Springboks ont également montré leur capacité à tenir la dragée très haute aux All Blacks en entame de Mondial, et n'ont pas joué depuis une grosse dizaine de jours. La fraîcheur aura son importance et sur ce point de vue les Boks semblent mieux armés. Le public aura bien entendu lui aussi son rôle à jouer. Rassie Erasmus a semblé prudent au moment d'annoncer sa composition et a estimé préférable de miser sur la puissance et le punch de Mtawarira et Mbonambi en première ligne pour tenter d'inscrire le plus rapidement des points sur ballons portés. Chaque point aura une importance cruciale.     

Pronostic : Victoire de l'Afrique du Sud par au moins 6 points d'écart. 

Ligue des Champions de handball, Montpellier/Kiel : Avant d'évoquer le match il convient de dire que le MHB est une équipe a deux visages. D'abord celui poussif en championnat, à l'image du nul encore cette semaine en Lidl Starligue contre Istres (25-25). Puis il y a ces Montpellierains brillants en coupe d'Europe, qui restent sur trois victoires de rang, dont deux-excusez du peu- à l'extérieur. Ce choc contre le leader Kiel (3 victoires 1 défaite) est un vrai tournant. Car les Allemands, place forte du handball européen dans les années 2000 mais retombé dans le rang, semble avoir retrouvé de la superbe, en atteste ce magnifique début de parcours européen. Le vainqueur prendra l'ascendant sur le vaincu mais aussi sur l'ensemble des équipes de la poule. La Ligue des Champions suit son cours et il est important de marquer les esprits. Montpellier doit laisser ses doutes du championnat et laisser libre court à cette séduisante équipe qui enchante chaque semaine en Europe. On pense les hommes de Patrice Canayer capables de laisser les démons aux vestiaires et de faire le quatre à la suite. Oui Montpellier en tête d'une poule haute c'est possible.  

Pronostic : Victoire de Montpellier entre trois et six buts d'écarts.

Prono en vrac : Top 14, 8e journée

Match Pronostic Etienne Pronostic Mathéo
Montpellier-Toulouse 30-20 31-18
Toulon-Bayonne 33-10 22-14
Agen-Stade Français 25-21 23-20
Brive-UBB 15-15 17-19
Pau-Castres 20-6 26-21
La Rochelle-Racing 92 17-13 22-17
Clermont-Lyon 25-28 26-24

  

Etienne GOURSAUD et Mathéo RONDEAU

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article