[Hebdo-Prono] : Duel Tour de Lombardie, nos conseils et prono en vrac

Qui de Primoz Roglic ou de Vincenzo Nibali (ou un autre) parviendra à se défaire du dernier monument ! [Crédit : L'Equipe]

Qui de Primoz Roglic ou de Vincenzo Nibali (ou un autre) parviendra à se défaire du dernier monument ! [Crédit : L'Equipe]

Le duel : Cyclisme, Tour de Lombardie 

Etienne : La classique des feuilles mortes, dernier grand monument de la saison. C'est une course qui récompense beaucoup celui qui est en forme et qui est le moins fatigué. Un homme, Primoz Roglic a envoyé des signes probants sur son état de forme. Il vient de remporter de Tour d'Emilie et les Trois Vallées Varésines. Deux victoires nettes qui le place à mon sens en tant que premier favori demain. Rappelez vous l'an passé, c'est lui qui déclenche les hostilités dans le mur de Sormano. Un peu trop généreux dans la fin de cette ascension, il avait payé la note dans le Civiglio. Mais Primoz apprend vite de ses erreurs on l'a vu sur la Vuelta parfaitement maîtrisée, en ne faisant jamais l'effort de trop et en optimisant sa préparation d'avant course. Et le Slovène ne se sent pas rassasié après son triomphe espagnol. Après son premier grand tour, pourquoi pas un premier grand monument. La seule interrogation sera sur le cumul des courses depuis la Vuelta. Mais, à pleine maturité et avec une belle équipe autour de lui (Bennett, De Plus, Kruijswick où Kuss), il sera assisté jusqu'au moment stratégique de la course. C'est la seule équipe qui peut lutter à armes égales avec la Tean Ineos. Quand on connaît l'importance des équipes dans le cyclisme moderne, on ne peut qu'être rassuré pour Roglic.

Pronostic : PrimoZ Roglic vainqueur.

Mathéo : Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Un proverbe qu'aurait du suivre à la lettre Primoz Roglic l'an dernier lorsqu'il a lancé les hostilités en plein milieu de Sormano. Dopé par l'adrénaline certainement, il avait senti la douleur passer une fois qu'il avait fallu qu'il mette le clignotant, au pied du Civiglio. Avant d'en venir à Nibali, rappelons tout de même que les organisateurs du Giro nous avaient offert un final de 15e étape identique à celui de la classique des feuilles mortes et que notre ami Roglic, tout de rose vêtu, avait failli, en plus d'avoir mis le clignotant plus tôt, enjamber la glissière de sécurité et se retrouver sur les toits des habitations de Côme. Une chute qui, si elle n'a pas laissé de traces physiques, en laissera sans doute dans la tête de l'ancien sauteur à ski. Venons en à notre Requin de Messine qui voudrait bien pointer le bout de ses crocs après une saison en dents de scie. En fait, il a surtout su être là au bon moment. Deuxième du Giro, vainqueur d'étape sur le Tour et huitième de deux autre monuments (San Remo, Liège). Il a sans doute coché la case de ce samedi sur son calendrier et écrit "Mai due senza tre" (jamais deux sans trois). En effet, s'il vous fallait d'autres raisons, sachez que Nibali a triomphé sur le Lombardie en 2015 et 2017, tous les deux ans donc, et qu'il connaît à la perfection le Civiglio et sa descente, qui seront des instants clés de la journée. Et lui, la chute, il ne connaît pas, car il n'est ni fou, ni précipité, Nibali. 

Pronostic : Victoire de Vincenzo Nibali

A travers le sport vous conseille ! 

Coupe du monde de rugby : Namibie/Canada : Attention, ce match pourrait être historique. Pour le voir, il faudra vous lever tôt dimanche (ou vous coucher tard). A 5h15 sera donné le coup d'envoi de la dernière rencontre de la Coupe du monde 2019 pour Namibiens et Canadiens. Placés dans une poule terriblement relevée en compagnie des Blacks et des Boks, ces équipes ont, comme toujours, impressionné de courage et de volonté. Le match de dimanche est l'occasion pour elles de retrouver enfin le goût de la victoire. Retrouver le succès pour les Canucks, mais aussi créer l'exploit pour les Namibiens. Pourquoi ? C'est pourtant simple. C'est leur sixième Coupe du monde, leur 24e rencontre, et jusqu'à maintenant, aucune victoire. Les Welwitschias n'ont pourtant jamais été aussi proche de lever les bras. Ils ont montré de très belles choses contre l'Italie, mais aussi dans le début de match face aux Blacks (9-71). Les Canadiens, eux, semblent dans un trou générationnel et auront sans doute du mal à se défaire de leurs adversaires qui seront déchaînés. 

Pronostic : Victoire de la Namibie, moins de 10 points d'avance. 

Coupe du monde de rugby : Japon/Ecosse : On va partir du principe que le match va se jouer. C'est l'une des dernières affiches alléchantes de ce mondial. D'une part parce que c'est une opposition entre deux des très belles équipes de ce mondial. De l'autre côté, c'est une sorte de 8e de finale. Le vainqueur décrochera son billet pour les quarts, d'où l'insistance de la fédération écossaise que le match se joue coûte que coûte. Un match où la dynamique sera très importante. Et de ce côté-là, la confiance est du coté Japonais, qui a remporté tous ses matchs, dont un exploit face aux Irlandais (19-12). Des Irlandais qui avaient fessé les Ecossais (27-3). C'est pas comme si les Japonais jouaient devant leur public de plus. Les Nippons par ailleurs savent se hisser à la hauteur des grands matchs. Il y a quatre ans, c'était déjà un match de poule de coupe du monde. Après leur exploit face à l'Afrique du Sud, les Japonais avaient explosé 45-10. Mais c'était il y a quatre ans. Le Japon a rendez-vous avec l'histoire.

Pronostic : Victoire du Japon, bonus défensif pour l'Ecosse.

Ligue des Champions de handball : Kielce/Montpellier : Affiche alléchante entre ces deux équipes prétendantes au 8e de finale. Deux grands noms ayant gagné chacun la Ligue des Champions. Montpellier, après un revers initial contre Skopje, s'est parfaitement repris avec deux succès, dont un prestigieux contre Veszprem (23-18). Pas trop mal en championnat, les Montpellierains ont fort à faire en Pologne. De son coté, Kielce connait des débuts cahin-cahin en C1, avec deux défaites à l'extérieur, dont la dernière face aux surprenants portugais du F.C. Porto. En revanche, la seul victoire a été nette à domicile (33-26 contre Zaporozhye). Sans taxer de chauvinisme, Montpellier a une vraie chance de réaliser un gros coup et enfoncer son adversaire en difficulté. Le traumatisme du désastre européen est bel et bien digéré et malgré un certain renouvellement d'effectif, les Héraultais sont dans le coup ! En cas de victoire, ils se placeraient certainement dans les deux premiers. Si la route est encore longue, l'horizon pourrait déjà se dégager.

Pronostic : Victoire de Montpellier entre 1 et 3 buts d'écart.

Prono en vrac : Top 14, 7e journée

Match Pronostic Etienne Pronostic Mathéo
Bayonne-Montpellier 17-13 23-28
Toulouse-Castres 25-12 19-17
La Rochelle-Brive 36-7 30-13
Lyon-Pau 45-22 32-17
Racing 92-Agen 25-3 21-16
Stade Français-Toulon 11-14 23-21
UBB-Clermont 25-17 26-19

 

Etienne GOURSAUD et Mathéo RONDEAU

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article