Football, rugby, tennis : Le week-end sportif vu par les réseaux sociaux : Episode 5

PSG-LILLE Di Maria Icardi

Comment souvent, c'est la Ligue 1 qui ouvrait le bal vendredi soir. Et comme souvent, c'est le PSG qui jouait. A quatre jour du choc contre le Réal Madrid, les Parisiens devaient prouver contre le Losc, son dauphin de la saison passée. Le moins qu'on puisse dire, c'est les hommes de Thomas Tuchel ne font pas dans la dentelle. Les deux hommes forts, Icardi et Di Maria trouvaient la faille dans la première demi-heure. Mauro Icardi ne cesse d'affoler les statistiques. Crack !

Et que dire d'Angel Di Maria, malgré le retour de Neymar, l'Argentin est une nouvelle fois étincelant ce soir. A l'heure où la question du naming se pose du côté du PSG, le petit prince du parc ne cesse d'enchanter les supporter... et les spectateurs. Peut-être un peu moins les Lillois. Certains en font peut-être même un peu trop...

Et sinon ? Lyon gagne enfin et se rapproche d'un podium auquel s'accrochent toujours l'OM et Angers. Le véritable suspense de cette Ligue 1... une nouvelle fois. Un scénario type chaises musicales. Radonjic a enfin marqué pour l'OM, après 27 match de disette... Et une célébration pour le moins curieuse.

Et les girondins sont 4e, incroyable ! Même du côté du CM de Bordeaux, on semble surpris.

Le rugby était également à l'honneur. Au programme la deuxième journée de Champion's Cup. Avec des matchs au gout amer pour le LOU et le Racing, qui méritaient bien mieux contre le Leinster et le Munster. Point commun de ces deux matchs ? Un arbitrage plus que douteux pointé du doigt par les supporter français. 

Et sinon, le Stade Rochelais résiste mais craque à Sale, le Stade Toulousain s'impose avec le bonus offensif face à Connacht, chose que n'a pas réussi à faire Montpellier contre Gloucester. Clermont n'aura pas réussi à renverser son début de match raté face à l'Ulster. Après deux journées, c'est bien le Stade Toulousain qui est le club français qui a le mieux réussi son entame, avec 9 points déjà. 

Coupe d'Europe également mais cette fois-ci en handball. Et destins contrastés pour les deux clubs français. On redoutait la réception de Porto pour le MHB (lire article) et on avait raison. Le MHB chute 26-22 sur son parquet et voit la première place s'éloigner. Une place que tient Kiel, le prochain adversaire des hommes de Patrice Canayer.

Le PSG lui ne manque pas le coche. Ils ont résisté aux Danois d'Aalborg et ramène une victoire précieuse, qui les ramène à hauteur du FC Barcelone. Le match pour la première place est de plus en plus passionnant dans cette poule A.

Cette semaine c'était également la Coupe Davis, ou Davis Cup ou World... enfin vous l'appelez comme vous voulez. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'engouement populaire n'était pas au rendez-vous. Tribunes souvent vides, formule qui pose question.

Les interrogations seront encore grandes à l'issue de la finale qui a vu l'Espagne remporter le trophée à domicile contre le Canada. Porté par un Nadal une nouvelle fois impérial dans la compétition. Mais le vrai courageux c'est Roberto Bautista Agut, qui ouvre le score dans cette finale... trois jours après avoir perdu son papa ! Immense respect.

Nadal n'ayant plus qu'à conclure le travail.

Du ski alpin également, avec la manche de coupe du monde à Lévi. Auteur d'un gros début de saison, Clément Noël confirme ses bonnes dispositions avec une deuxième place au slalom. Dont il était en tête à l'issue de la première manche. Un poil frustrant, mais nouveau podium au plus haut niveau.

Une seconde manche que n'aura pas vu Alexis Pinturault, éliminé d'entrée. Grosse sensation et énorme déception pour la tête d'affiche française.

Enfin, chez les femmes, nouvelle démonstration de Mikaëla Shiffrin. L'américaine est l'ogresse de la discipline. Victoire logique.

Et vous ? Qu'avez vous retenu de ce week-end ?

Etienne GOURSAUD

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article