France - Moldavie : Les notes des Bleus

Giroud France Moldavie notes des bleus

L'homme du match Etienne : Olivier Giroud (7/10) :  Et bien son penalty est une juste récompense de son très beau match. Oui vous avez bien lu ! Présent partout, il s'est montré très mobile, très disponible. Il s'est crée de sérieuses occasions et aurait pu marquer bien avant ce péno décisif ! Comme quoi, il peut. Un Giroud comme cela, on dit oui ! D'autant qu'il est à l'origine du but de l'égalisation (où il y fait sans doute faute).

L'homme du match Mathéo : Pas d'homme du match

Pour Etienne

La note collective (5/10) : On a souvent loué le liant français sur les derniers matchs pour souligner que ce soir, les Bleus en ont cruellement manqué. Peu de combinaisons, peu de décalages et un but marqué sur coup de pied arrêté (discutable de plus). 

Steve Mandanda (5/10) : Pas grand chose à dire sur le match du Marseillais ce soir. Un but sur lequel il ne pouvait strictement rien, plombé par la mauvaise appréciation de Clément Lenglet. Il n'y a pas eu spécialement de ballons à négocier. Un match neutre et un but pris, un match rageant pour un gardien.

Benjamin Pavard (6/10) : Face à une équipe qui n'a pas proposé grand chose offensivement, il a pu prendre de risques sur son couloir. Il a donc touché beaucoup de ballons. Quelques combinaisons intéressantes avec Kylian Mbappe. Mais encore un peu de déchet et une certaine timidité parfois pour s'engager encore plus. Dans la lignée de ses dernières prestations en Bleu, mais encore du niveau d'un Lucas Hernandez

Lucas Digne (5/10) : On ne peut pas dire que l'ancien Lillois marque des points ce soir. Encore et toujours les mêmes constatations. Du déchet offensif alors que ce type de match doit lui permettre de s'exprimer sur son couloir. Mais il faut souligner sa hargne pour aller chercher ce penalty.

Clément Lenglet (3/10) : Alors oui il n'y a qu'une seule erreur. Mais quand on sait qu'on va jouer contre une équipe hyper regroupe, on ne peut se permettre d'offrir un but à son adversaire. C'est ce qu'à fait Clément Lenglet. A partir de là, il a plombé son équipe et sa propre prestation qui souffre forcément

Raphaël Varane (6/10) : Et bien un match tranquille pour le Madrilène, une nouvelle fois capitaine ce soir. Serein, il a pu une nouvelle fois apporter offensivement. Il a pu une nouvelle fois marquer un but importantissime pour remettre les siens dans le bon sens de la marche. Il y a de plus en plus de Laurent Blanc chez Varane. Monsieur le Président.

Ngolo Kanté (6/10) : Une grosse activité en première mi-temps où il était un peu partout, même parfois en position de centre. Il s'est ensuite montré plus discret en seconde mi-temps. Mais avec son retour, il a prouvé à quel point il était indispensable dans ce milieu de terrain français. Son tacle défensif en fin de match est la preuve de son immense implication.

Corentin Tolisso (5,5/10) : Encore une fois on sent du sérieux chez le Bavarois. De l'application c'est indéniable. Mais encore une fois, on sent qu'il manque ce petit déclic, ce manque de punch. Cette petite chose que peut avoir un Paul Pogba. Pour le moment Tolisso ne parvient pas à faire oublier Paul Pogba.

Antoine Griezmann (5/10) : Une nouvelle fois, une prestation dans la foulée de ses dernières apparitions en Bleu. Il a tendance à ralentir le jeu des Bleus. Une nouvelle fois à l'origine du premier but français, cela ne suffit cependant pas à masquer ses insuffisances. On le sait, le Barcelonais traverse une période un poil délicate en club. On espère, pour le bien des Français, qu'il va vite se remettre la tête à l'endroit. Car on en a besoin.

Kingsley Coman (6,5/10) : Pour lui aussi une nouvelle bonne prestation en Bleu ! Beaucoup de percussions, mais cette fois-ci, sans efficacité. Mais il continue de s'affirmer comme un pion essentiel de cette équipe de France. S'il continue comme cela, il sera candidat à être titulaire à l'Euro.

Kylian Mbappe (5/10) : Beaucoup d'activité en long en large et en travers... Mais peut-être un peu trop pour pouvoir faire les choses bien. Car le Parisien n'a que trop rarement bonifié les ballons qu'il a pu toucher ce soir. C'est dommage car on sentait qu'il faisait mal sur ses fulgurances. Mais derrière, trop souvent le ballon était perdu. Dommage, on sent qu'il peut bien mieux faire ! 

Pour Mathéo

Steve Mandanda (3/10) : Il n’a quasiment pas été inquiété du match, si ce n’est sur le but où justement, il n’est pas exempt de tout reproche. Sa sortie est très approximative vers Lenglet, et il se fait piéger par la frappe du moldave qui contourne sa jambe gauche.  

 

Lucas Digne (3,5/10) : Le latéral gauche s’est un peu montré en première période, multipliant les courses et les appels, sauvant des passes en profondeur sur la ligne de sortie de but adverse. Il avait peu à peu disparu, se distinguant par une grossière faute et un jaune (73e), mais a ressorti la tête de l’eau en obtenant le pénalty décisif.  

 

Raphaël Varane (4/10) : Des onze acteurs Bleus sur la pelouse, ce fut probablement le plus serein. C’est lui qui égalise de la tête à la 35e minute. Aussi, il s’est montré propre dans la circulation du ballon et a su resserrer les lignes avec Lenglet après l’ouverture du score surprise des Moldaves.    

 

Clément Lenglet (2/10) : Terrible erreur, qui plombe sa rencontre. Le but adverse est en grande partie pour lui. Par deux fois, ses têtes sont totalement approximatives et n’ont pas assez de puissance pour trouver Mandanda. Difficile de se relever d’une telle bévue, mais il a assez bien laissé passer l’orage.

 

Benjamin Pavard (2,5/10) : Très bonne entrée en matière, avec une tentative de demi-volée à la France-Argentine 2018, puis plus rien. Il sort de son match une fois la demi-heure passée, il perd ses nerfs. Beaucoup servi, il a gaspillé et a cédé à la provocation moldave. Une copie à oublier.

 

Ngolo Kanté (4/10) : Son retour a fait beaucoup de bien. A l’image de son retour défensif à la 86e, un tacle magistral dans son camp sur un contre moldave. Il s’est montré présent partout en première mi-temps, avant ensuite de s’éteindre peu à peu, comme l’ensemble de l’équipe.

 

Corentin Tolisso (3,5/10) : Le milieu de terrain bavarois a commencé son match d’une manière agréable, distillant des ballons intéressants dans la profondeur pour ses équipiers. Cependant, on l’a ensuite très peu vu et son impact offensif n’a pas été important.  

 

Kingsley Coman (4/10) : Il n’a touché que très peu de ballons, mais sait les faire fructifier à merveille. Il possède une capacité à se créer des espaces à tout moment, et sait foudroyer les défenseurs adverses en accélérant brusquement. Il est très regrettable qu’il n’ait pas eu plus d’opportunités.   

 

Antoine Griezmann (3/10) : Le barcelonais est à l’origine du premier but, puisque c’est lui qui a frappé le coup-franc. Il a ensuite multiplié les ballons touchés, mais sans vraiment de résultat. Il n’a pas trouvé beaucoup de solutions et a effectué des mauvais choix.   

 

Kylian Mbappé (3,5/10) : On attendait beaucoup de la copie du prodige parisien, associé pour une fois à Coman sur les ailes. Il est tout doucement monté en puissance, en étant trop gourmand dans le premier acte, avant de chercher des combinaisons plus intéressantes dans le second.

 

Olivier Giroud (3,5/10) : On retiendra son but salvateur sur pénalty. L’attaquant de pointe des Blues de Chelsea a été, comme à l’habitude, beaucoup cherché, aussi bien dans les airs qu’à terre. Auteur de belles têtes, mais trop imprécis face au but avant le pénalty.   

 

Equipe (3/10) : Pas de repli défensif sur l’action du but et la bévue de Clément Lenglet, et surtout une faible capacité à trouver des espaces durant une grande partie de la rencontre, entre le 0-1 et le 2-1. Les Bleus n’ont pas su trouver les solutions et ont préféré s’acharner dans le petit périmètre plutôt que de tenter de loin

 

Etienne GOURSAUD et Mathéo RONDEAU

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article