United Colors of Football : Des portraits pour voir les supporters autrement

United Colors of Football portraits football supporter
United Colors of Football recueille des portraits de supporter de foot à travers le monde.

Depuis quelques années, l'image du supporter de foot a été écornée. Racisme, comme on l'a encore vu malheureusement le week-end dernier en Italie, hooliganisme, certains débordements d'une petite minorité a eu un grand impact sur l'ensemble des supporters. Pourtant, derrière chaque fan, un homme, une femme où même un enfant. Chacun avec sa propre histoire. C'est cette histoire qu'à voulu raconter la page facebook et Instagram "United Colors of Football". Des portraits de supporters à travers le monde, chacun posant avec le maillot de son club favori ! Un concept original et véritablement intéressant pour les remettre au premier plan.

"Toutes les classes sociales portent un maillot de foot au Brésil"

United color of football Elodie
Elodie, Canadienne qui pose avec le maillot des Canucks [Crédit : United Color of Football]

Un concept né il y a deux ans sur Facebook, mais qui a germé bien avant dans l'esprit de Guy Pichard, photographe français et globe-trotter. "C'est en voyageant au Brésil que m'est venue cette idée. Ici tout le monde porte des maillots de foot. Toutes les classes sociales et un peu partout, que ce soit à la plage, au musée et même au théatre". Le Brésil est décidément le pays du football par excellence. Mais avant de se lancer, le photographe, a voulu avoir un véritable stock de portraits à sa disposition, environ une cinquantaine, pour pouvoir s'en tenir à un rythme bien précis : Un portrait par semaine ou toutes les deux semaines. 

Si au début la page est restée assez anonyme, un déclic est intervenu quand Konbini contacte l'auteur. S'en suit un magazine en Ecosse et l'engouement est arrivé. Aujourd'hui, ce sont pas moins de 5500 personnes qui "likent" la page sur Facebook et sur Instagram presque 1000 abonnés suivent le compte.

"Des gens que je croise au hasard"

Mais comment ce photographe contacte-t-il les personnes pour les portraits ? Tout se fait directement. Oui Guy Pichard n'hésite pas à aborder les gens dans la rue : "Je les croise au hasard, du coup je force parfois le destin en me rendant à proximité d’événements sportifs. J'étais présent lors de la coupe du monde féminine cet été en France". Toutes les photos et tout le texte de présentation sont prises et rédigées par cet homme, qui gère cette page pour l'amour de la photographie et du football : "J'essaie d'avoir une certaine unité dans l'image. Quand j'aborde les gens, je leur montre la page en leur expliquant le principe. Et vu que je me promène constamment avec mon appareil photo". Et les gens interpellés se revèlent souvent très sympas. Au final, Guy Pichard ne se fait que très rarement recaler. "Les gens sont souvent fiers de porter leur maillot et sont très enclins à parler de leur club". Bien sur au début c'était plus difficile : "J'étais un peu timide" confie le photographe, qui s'est rapidement habitué à ces rencontres qu'on peut presque qualifier de coin de rue : "Maintenant, quand je repère un maillot où un profil intéressant, je fonce car je n'ai pas envie de le regretter par la suite" poursuit le globe-trotter qui parle Anglais et Portugais, ce qui aide forcement au moment d'aborder de nouvelles personnes.

Qu'est ce qu'un profil intéressant ? Guy Pichard nous répond : "C'est quelqu'un d'atypique, que ce soit via sa personne ou son maillot. Des supporter de Paris ou de Madrid, il y en a partout. J'avais surtout envie de parler d'autres équipes. Par exemple ce week end (le week-end dernier) je suis allé à une fête mexicaine et j'y ai croisé un mec avec le maillot de Monterrey. Je suis tout de suite allé le voir et il était très content de parler de sa ville et de son club". 

Et certaines photos ont fait le buzz

Comme celle de Marlène (ci-dessus), Franco-Marocaine supportrice du Raja Club Athletic : "Il y a eu plus de 500 likes et près de 400 marocains se sont abonnés à la page. C'est ce qui me plait avec cette page, on a parfois de très bonnes surprises.

Et un avenir : Car Guy Pichard aimerait éventuellement faire un ouvrage de ses meilleurs portraits et/ou ouvrir une galerie photo : "J'ai l'habitude d'exposer pour mon travail, sur des thèmes d'actualité mais là c'est totalement différent" reconnaît le photographe français.

D'ici là, nul doute que United Colors of Football va nous réserver bien d'autres portraits aussi singulier et surprenants. A retrouver sur leur page facebook et instagram. 

Etienne GOURSAUD

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article