[Top 3 du week-end] : Euro de handball, Champions Cup et Dakar

Handball, Championnat d'Europe : Les Bleus chutent d'entrée, moment historique

Euro de hand masculin 2020
Nikola Karabatic enfermé, comme toute l'équipe de France, par une redoutable équipe de Norvège. Deux défaites en deux matches, les Bleus sont éliminés. Crédit : [GettyImages].

Énorme désillusion pour les Bleus, pour qui l'Euro s'achève bien vite. Deux matchs deux défaites 25-28. D'abord vendredi dernier contre une surprenante équipe du Portugal, au terme d'un non match sur tous les aspects. Puis contre une solide équipe de Norvège malgré un bien meilleur match. Pour une élimination historique à ce niveau de compétition, dans un Euro 2020 pourtant élargi à 24 équipes. Dans les deux cas, on a cependant senti les Bleus en difficulté, dès que l'adversaire prenait la mesure de son jeu. Le vrai problème, c'est que la France joue un peu à l'identique depuis une quinzaine d'années. Un jeu qui repose sur une défense solide, mais qui le fut un peu moins cette année, en particulier contre les Portugais. La question du changement de sélectionneur s'est évidemment posée, la FFHB continuant de faire confiance à Didier Dinart à la tête des Bleus. Ce n'est pas à six mois des J.O qu'il faut tout chambouler, même si force de constater que l'ancien arrière des Bleus ne fait pas progresser son équipe depuis qu'il y est à sa tête. C'est peut-être le début d'une phase de transition pour une génération qui a tant gagné depuis plus de dix ans. Certains cadres faisaient leur dernière compétition, comme Luc Abalo et les nombreux jeunes ont peut-être besoin d'un petit temps d'adaptation. 

On va aussi se rappeler que le Euro en année de J.O n'ont jamais été les plus brillants pour les Bleus, troisième en 2008, éliminés aux tour principal en 2012 et cinquième en 2016. A chaque fois l'été suivant, la France s'est hissée en finale olympique. Encore une fois ? On ne peut se prononcer, car c'est la première fois depuis que l'Euro existe que les Bleus cèdent dès le premier tour. Il est vrai qu'avec la solide Norvège et le surprenant Portugal et dans un format inédit qui ne laissait que peu le droit à l'erreur, la France faisait face à du corsé d'entrée. Luc Abalo l'a bien analysé, les Bleus se sont mis dans le dur avec cette défaite contre le Portugal et se sont mis beaucoup de pression dans la foulée. Mais la France, n'est peut-être pas le seul gros à tomber. Le Danemark avec une défaite et un nul est en immense difficulté. S'ils passent, les hommes de Mikkel Hansen traîneront la défaite contre l'Islande comme un boulet. Mais il est fort possible qu'un second coup de tonnerre intervienne dans cet Euro qui va devenir de plus en plus ouvert. France-Danemark représentait une possible finale pour bon nombre de spécialistes avant la compétition, les deux équipes ne verront peut-être pas le tour principal. Le fait est que le handball européen progresse. On voit des Portugais titiller les meilleurs nations. On voit le retour des Hongrois et des Islandais au top. On vois des Allemands sacrément souffrir depuis le début également. Cela ne peut qu'être bénéfique pour ce sport trop souvent critiqué pour être confiné aux mêmes équipes. A l'heure où on écrit ses lignes, l'Espagne et la Croatie réalisent eux un sans-faute et se positionnent en tant que favori au titre, les Espagnols donc à leur propre succession.

Rugby, Coupe d'Europe : Trois clubs français en quarts, reste à savoir où

Champions Cup 2020
L'ASM de Greig Laidlaw et Alexandre Fischer a battu l'Ulster et s'est qualifié devant son public pour les quarts de finale de Champions Cup. Crédit : [L'Equipe].

A une journée du terme de la phase de poules de Champions Cup, l’humeur globale du rugby tricolore est plutôt au beau fixe, avec trois clubs premiers de groupe, donc d’ores et déjà qualifiés pour les quarts de finale. Toulouse, Clermont et le Racing 92 ont validé leur place pour la phase finale, tout comme le Leinster et Exeter. Parmi les trois équipes du Top 14, seule l’ASM n’est pas encore certaine de terminer en tête de sa poule, menacée encore par un retour de l’Ulster. Pour rappel, les premiers des cinq groupes et les trois meilleurs deuxièmes pourront prendre par aux quarts en mars prochain. Le moins bon des premiers de groupe ne recevra par contre pas son quart.

Pour le moment, le Leinster, Exeter et Toulouse sont en pole position pour finir, dans l’ordre, premier, deuxième et troisième meilleurs premiers. Le Racing et Clermont auront un déplacement délicat à négocier en Angleterre, respectivement contre les Saracens et les Harlequins. Les Sarries auront, comme Northampton et Gloucester, une dernière chance de qualification pour le tableau final en tant que meilleur deuxième.

 

Mais puisque pour l’instant tout reste un peu flou, revenons-en aux rencontres qui ont qualifié les clubs français ce week-end. Clermont à battu l’Ulster (29-13) à Marcel-Michelin. Malgré un départ délicat avec un essai d’entrée de l’irlandais John Cooney, les Auvergnats ont su faire le dos rond en première période, réduits à 14. Les Ulstermen se sont bornés à jouer les pénaltouches plutôt les points accessibles, ce qui fait que l’ASM rentre aux vestiaires tout près (9-10). Le second acte est un récital pour les Clermontois, avec deux essais de bœuf d’Alivereti Raka et de George Moala, et surtout des mouvements offensifs inspirés, avec de gros impacts par ci et des passes avant contact bien senties par là. Un joueur à sortir de cette partie, Alexandre Fischer, futur joueur de l’équipe de France, qui a remplacé Iturria à la 20e et a semblé présent partout, au plaquage comme dans l’avancée du ballon. Mission réussie pour un Clermont de nouveau très séduisant.

 

Moins de choses à dire sur le déplacement de Toulouse à Galway pour affronter le Connacht, dans des conditions difficiles. Le contenu n’était pas fameux, mais les 4 points de la victoire étaient là (21-7), et c’est bien le principal. Des essais opportunistes, obtenus grâce aux fondamentaux, dont les ballons portés. Gros point noir, la discipline. Trois cartons, deux jaunes et un rouge. Les décisions de Luke Pearce peuvent être considérées comme sévères, mais les règles sont respectées : semi plaquage cathédrale de Huget sur un Irlandais qui retombe sur les épaules (jaune), et plaquage à l’épaule de Zack Holmes sur un adversaire qui s’était baissé au dernier moment (rouge).

Le Racing 92 se devait une revanche, dans son Arena, face à des Munstermen qu’ils étaient à deux doigts de vaincre à Thomond Park il y a deux mois. Ce fut très difficile, les Irlandais ont longtemps tenu le morceau, il y a eu un long chassé-croisé, jusqu’à la 72e minute. Teddy Thomas joue les acrobates en aplatissant in-extremis un ballon prolongé au pied par Finn Russell. Les Franciliens repassent en tête au tableau d’affichage. Il y aura deux autres essais dans les minutes suivantes, dont celui de Juan Imhoff qui validera le bonus offensif (Thomas avait déjà mis un premier essai en première période grâce à une chistera de l’espace de Teddy Iribaren) et la victoire (39-22).

La Rochelle avait, dès vendredi soir, signé son deuxième succès dans sa poule contre Sale dans un match très intéressant (30-23). Montpellier et Lyon ont vécu des déplacements corsés à Gloucester (6-29) et du côté du Leinster (14-42).

Concernant le Challenge Européen, le RC Toulon et l’UBB ont eux aussi validé leur ticket pour les quarts, contre les Scarlets à Llanelli (27-15) et Edimbourg à Chaban-Delmas (32-17). Castres et Pau ont gagné à la maison, et ils auront un dernier déplacement difficile mais avec l’espoir de rejoindre les deux clubs précédents.

 

Rallye-raid, Dakar : rien n'est encore terminé

Dakar 2020
Ricky Brabec continue de dominer la course dans la catégorie moto, sur sa Honda. Il reste quatre étapes pour inverser la tendance. Crédit : [ASO].

L’image du regretté Paulo Goncalves est encore dans toutes les têtes sur le bivouac du Dakar, mais il faut repartir. C’est ce que le Portugais aurait fait. A trois jours de l’arrivée finale de la première édition saoudienne du rallye, le suspens est à son comble et les dernières étapes s’annoncent palpitantes.

En moto, Ricky Brabec est en tête du général et mène la course d’une main de maître, mais n’est pas à l’abri d’un coup de théâtre. Et il s’y connaît, en renversement de situation, l’Américain. L’an passé, déjà devant au général, lui et sa Honda (surtout sa Honda) avaient dû stopper la course à cause d’une casse moteur. A 28 ans, ça semble vraiment être son année pour lui qui domine même quand il ouvre la piste. Ce mardi, il a terminé à quatre minutes de la tête. Il s’agit quasiment de sa plus grosse perte de temps depuis le début de la course. C’est Pablo Quintanilla (Husqvarna) qui s’impose sur l’étape 9, devant Toby Price (KTM) et Joan Barreda (Honda). Journée galère pour Adrien Metge (Sherco), premier français au général, qui perd plus de 45 minutes…

A vrai dire, le suspens chez les motos subsiste en la capacité de Brabec a conserver sa machine intacte jusqu’à vendredi.

 

Côté voiture, là, ce devrait être totalement fou. Alors que Carlos Sainz avait fait le nécessaire pour avoir de la marge sur cette deuxième semaine de compétition, il a été pénalisé par ses victoires, qui lui ont fait ouvrir la piste à de nombreuses reprises. Aujourd’hui, l’espagnol a de nouveau lâché du temps aux deux poursuivants affamés, Nasser Al-Attiyah et Stéphane Peterhansel. Monsieur Dakar a remporté sa troisième spéciale en neuf étapes, avec quinze secondes d’avance sur le Qatarien. Mais nul doute que pour ce faible matelas d’avance, Peter aurait préféré que ce soit le tenant du titre Al-Attiyah qui l’emporte, afin de ne pas avoir à ouvrir demain matin. Et ce pour la première étape marathon, d’une longueur de 534km, dont la moitié de dunes. La navigation sera primordiale. Pour le français, qui a du changer de copilote au dernier moment et doit collaborer avec le portugais Fiuza, il s’agit assurément de l’étape clé de son rallye.

Hier, les trois leaders ont fait course commune dans la deuxième moitié d’étape, ce qui avait profité à Mathieu Serradori, pilote amateur français.

Demain, on en saura peut-être un peu plus. Mais avec cet écart quasiment jamais vu au départ d’une dixième spéciale (Carlos Sainz possède moins d’une minute de marge sur Al-Attiyah), tout peut arriver.

 

Classement général moto : 1 Ricky Brabec (Honda) en 31h59’29’’, 2 Pablo Quintanilla (Husqvarna) à 20’53’’, 3 Toby Price (KTM) à 26’43’’, 4 Joan Barreda Bort (Honda) à 28’16’’, 5 Juan Ignacio Cornejo (Honda) à 29’29’’… 12 Adrien Metge (Sherco) à 2h22’07’’.

 

Classement général auto : 1 Sainz/Cruz (Mini) en 35h11’54’’, 2 Al-Attiyah/Baumel (Toyota) à 0’24’’, 3 Peterhansel/Fiuza (Mini) à 6’38’’, 4 Al Rahji/Zhiltsov (Toyota) à 34’16’’, 5 Terranova/Graue (Mini) à 49’41’’…8 Serradori/Lurquin (Century Buggy) à 1h24’20’’.

Etienne GOURSAUD et Mathéo RONDEAU

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maître Gando 28/01/2020 11:16

VOYANCE MAGIE D'AMOUR ET RETOUR AFFECTIF MEDIUM ET MARABOUT DE RÉFÉRENCE


Quelque soit votre problème, votre chagrin d'amour que vous avez en ce moment-ci:
Vous avez un problème de mariage !
Vous voulez récupérer votre compagnon !
Vous voulez trouver votre âme sœur…
Vous voulez qu’il ou elle tombe amoureux(se) de vous !
Vous voulez attirer la personne que vous aimez en secret !
Vous voulez renforcer l'amour de l'être aimé !
Vous voulez que votre copain aie plus d'attention pour vous !
Votre partenaire vous trompe et est sur le point de divorcer et vous quitté !
Vous craquez pour quelqu’un sur Internet, comment faire pour que ça marche ?
Vous rêvez d'avoir votre permis !
Vous aimeriez faire revenir votre bien aimé !
Vous voulez qu’il ou elle vous aime passionnément…
Vous rêvez toujours qu’il vous passe la bague au doigt !
Vous voulez que votre histoire d’amour dure toujours…
Vous voulez maintenir votre amour intact comme au premier jour
Vous ne l’aimez plus, mais vous n’arrivez pas à le quitter !
Vous aimeriez attirer la personne que vous aimez en secret
Vous voulez que l'on vous aime ou attirer l'attention affectivement l'attention autour de vous.
Vous voulez vous consolez d’un chagrin d’amour…
Vous aimeriez l'envoûté à distance
Vous avez un problème de mariage ?
Vous voulez attirer le succès dans votre vie et avoir de la chance aux jeux
Vous avez des difficultés a avoir un emploi ou bien vous avez des soucis dans votre travail !
Vous aviez votre boutique, votre restaurant ou n'importe quelle activité, mais vous ne trouvez pas ou vous n'avez pas assez de clientéles.

NB:
je pratique la magie blanche, la magie noire, et la magie rouge, et dispose de produits magique très efficace pour accompagner mes travaux.
Cela me permet de réaliser des rituels de magies et de maraboutage de façon méticuleuse, pour des résultat efficace et rapide.
Sa grande maîtrise des arts divinatoire et son expérience en ésotérisme lui permettent de déterminer le jour et l’heure à laquelle il doit réaliser votre rituel.
Cela permet d’avoir des résultat efficace et durable.
Je peut vous aidez de près ou de loin , ou directement par téléphone 24h/24H
Mes travaux sont toujours sanctionné d'une grande satisfaction que vous même, vous allez en témoigner.
Mon don de voyance me permet de vous dire votre avenir, sans complaisance.
N'ayez pas peur de demander. On est tous maître de son destin et on a tous, la faculté de modifier le cours des choses.
N’hésitez pas à me contacter en mp.
Contacts:

Email: gando.maitre.vodoun666@gmail.com

Tél/Whatsapp: 00229 65 33 75 70

Site web: https://puissant-maitre-marabout-gando-69.webself.net/

professeur-gando666.over-blog.com