Football, autres - Les cinq sportifs français de demain par Baptiste Létang

Alban Lafont - Football - 21 ans

 

© Icon Sport

Le Nantais est un des gardiens français les plus prometteurs. Après des débuts professionnels à Toulouse et un passage par la Série A avec la Fiorentina, il s'épanouit maintenant au FC Nantes. Prêté 2 ans par la Fio, Alban Lafont répète les prestations convaincantes. Après un début de saison en dents de scie, il est aujourd’hui un des seuls joueurs de son équipe à tenir le rythme. D’une importance primordiale, il évite nombre de buts adverses. On peut noter également qu’il est également très efficace sur penalty. Cette saison, il a arrêté 4 penalties pour seulement 2 laissés passés. Impressionnant et décisif !

Âgé seulement de 21 ans, il en est à sa 5e saison professionnelle. Cette régularité lui permet d’être le gardien titulaire de l’équipe de France Espoirs cette saison. Preuve en est de son talent indéniable, l'intérêt du Real de Madrid pour s’adjuger les services du jeune prodige, peut-être dès le prochain mercato estival !

Sekou Doumbouya - Basketball - 19 ans

© FR24 News

Dès sa première saison professionnelle à Poitiers, les médias l'envoient en NBA. Il aura fallu attendre la draft 2019 pour que le joueur encore âgé de 18 ans à l’époque ne s'envole pour Detroit. Premier joueur né en 2000 à signer un contrat pro en France en 2016, Sekou montre tout de suite des compétences pour aller haut. Ce qui lui permet de se mettre sur le devant de la scène, c’est surtout son physique hors normes. Il mesure déjà plus de 2m à 15 ans. Aujourd’hui, il mesure 2,03 m pour 104 kg, un bel athlète. 
J’ai pu le voir à l’œuvre avec le PB86 en 2016 et au vu de sa réussite au shoot et de sa maladresse proche de l’arceau je ne donnais pas cher de son futur mais force est de constater que je me suis trompé. Lui qui fut un temps viré de l’INSEP pour mauvais comportement a finalement très bien travailler pour arriver au niveau où il est aujourd’hui. Un niveau NBA. Inégal en début de saison, lorsque le coach lui donnait du temps de jeu, Doumbouya s’est véritablement révélé début 2020 avec plusieurs matchs où il est un artisan important dans les victoires des Pistons. Avec 19,8 minutes de moyenne sur le parquet et 6,4 points par match, il réalise une saison de rookie convenable. Il n’a encore que 19 ans, laissons le temps le former au très très haut niveau pour pourquoi pas avoir un des meilleurs basketteurs français des prochaines années !

Sasha Zhoya - Athlétisme - 17 ans

© PHOTOATHLE / FFA

Sasha Zhoya n’a que 17 ans. 17 ans et déjà de gros espoirs qui reposent sur ses épaules. Le jeune Franco-Australo-Zimbabwéen a décidé, en janvier 2020, de porter les couleurs de la France pour la suite de sa carrière. Lui, qui a grandi en Australie, a longtemps hésité entre ces 3 pays. Les Jeux Olympiques de 2024 à Paris ont peut-être joué dans la balance. À cette date, il aura 22 ans et sera on l’espère, candidat à la médaille et au titre dans les épreuves qu’il choisit.
Car la spécificité de Sasha Zhoya, c’est qu’il a la possibilité de choisir (ou non) entre plusieurs épreuves. Le jeune athlète est performant sur sprint, haies et plus étonnant, saut à la perche. Performant ? Ce n’est pas rien de le dire. Il détient les records du monde cadet du 60 m haies, 110 m haies et du saut à la perche. Il détient également le record du monde junior du 60 m haies. Également double Champion de France cadet sur 200 m, la polyvalence semble le définir.
Toute la France de l’athlétisme attend beaucoup de lui. Même s’il est encore très jeune, Sasha Zhoya semble en avance sur la concurrence et est un des meilleurs espoirs de l’athlétisme français pour la décennie à venir.

Mathilde Gros - Cyclisme sur piste - 20 ans

 

© EPA/MAXPPP

Sûrement la sportive qui a déjà le plus démontré à haut niveau parmi ma sélection. À seulement 20 ans, Mathilde Gros détient déjà 2 titres de Championne d’Europe élite sur Keirin. Elle excelle également dès les catégories jeune en vitesse individuelle. En 2017, à Montichiari, en Italie, elle impressionne en remportant 3 titres mondiaux juniors. Vitesse individuelle, Keirin et 500 m. 

Mathilde Gros aurait pu ne jamais monter sur un vélodrome. C’est lors de ses jeunes années passé Pôle Espoir de basket-ball d’Aix-en-Provence, alors qu’elle monte sur un vélo d’intérieur pour s’entraîner, qu’elle est repérée pour des performances hors normes.

La Française enchaînent les podiums internationaux en catégories jeunes. Maintenant dans le monde des grands, les titres sont plus difficiles à glaner. 

Il y a un mois lors des Championnats du Monde de cyclisme sur piste 2020, Mathilde Gros n’a pas réussi à ramener de médaille. Elle se hisse en demi-finale du Keirin et en 1/8e de finale de la vitesse individuelle. Des résultats, pas forcément à la hauteur des attentes, mais Mathilde Gros pourra montrer qu’elle est bien une des meilleures pistardes de la planète dans les prochaines années. En un an, elle pourra prendre de l’expérience pour performer comme il se doit aux JO 2021 de Tokyo.

Ugo Humbert - Tennis - 21 ans

© Media 365

Ugo Humbert, un nom déjà connu du grand public, ou du moins du public amateur de tennis. Le jeune Français de 21 ans a déjà un très beau tableau de chasse : Isner, Shapovalov, Paire, Goffin, Aliassime, Monfils. Tous ces gros noms ont perdu sous les coups d’Ugo Humbert. 2019 est l’année qui le révèle vraiment au très haut niveau. Il se hisse jusqu’en 8e de finale à Wimbledon, le plus prestigieux des tournois du Grand Chelem. Malgré une défaite en 3 sets face à Novak Djokovic, il a marqué les esprits.

Dommage pour lui que la saison 2020 s’arrête ainsi à cause de la crise du Covid-19. En effet, celle-ci débutait très bien. Le 18 janvier dernier, Ugo Humbert remporte le premier tournoi ATP de sa carrière à Auckland, un tournoi important pour préparer l’Open d’Australie. 
Humbert manque encore de constance mais il ne fait aucun doute qu’il sera un des Français sur lequel se reposeront les espoirs dans les années à venir.
Attention tout de même à ne pas vouloir en faire le prochain vainqueur de Grand Chelem, il n’en a pour l’instant pas l’étoffe, mais on lui souhaite d’aller de plus en plus loin années après années dans les grands tournois. Il en est capable !

 

Baptiste Létang

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article