Le Top 5 d'ATLS meilleurs sportifs français de l'histoire : Deuxième place

Bastien Desmé : Sébastien Loeb 2e

Si Bastien Lacoste se demande si Sébastien Loeb n'est pas le plus grand pilote de rallye de tout les temps, je me demande plus s'il n'est pas le plus grand pilote automobile de tout les temps? Pour moi la réponse est clairement oui, 9 titres de champions du monde en 12 saisons. C'est en 2001 que la légende de l'alsacien commence à s'écrire, il remporte les 5 manches du championnat du monde junior auxquelles il participe, plus 6 courses du championnat de France des rallys sur les 8 qu'il a couru et pour finir, c'est lors de cette année là qu'il participe à sa 1ere course WRC, le Rallye Sanremo où il termina 2ème à 11 secondes d'un autre français Gilles Panizzi, référence mondiale à l'époque sur l'asphalte. Ces belles performances de 2001 permet au français d'obtenir un contrat comme pilote WRC en 2002 avec un programme d'apprentissage. Dès la première course de la saison il pensait remporté sa 1ere victoire, mais ses mécaniciens ont effectué des changements de pneu au soir de la 2ème spéciale et non le lendemain matin, comme il est expliqué dans le règlement, il finira alors 2ème de la course. Il remporte son 1er rallye WRC en Allemagne avec 10 secondes d'avance sur Richard Burns. Pour sa 1er saison complète en WRC, Loeb remporte 3 des 14 rallyes, grimpe 7 fois sur le podium et termine vice champion du monde "à cause" d'une consigne d'écurie demandant au français assuré le podium et ainsi offrir le titre constructeur à Citroen. La suite on la connait, 9 titres consécutifs de Champion du monde, 75 victoires, 102 podiums. Il met un terme à sa carrière en 2012 avec son 9ème titre et explique qu'il reviendra disputer quelques rallyes par la suite, en 2013 il dispute 4 rallyes, en remporte 2 et termine 2ème en Suède. Durant ses années rallyes, il participe au 24h du Mans, en 2006, il termine 2ème avec l'équipe Pescarolo Sport. C'est lors de cette l'année 2013 qu'il commença à s'essayer dans d'autres disciplines automobiles comme FIA GT Series, WTCC, Supertourisme FFSA,  World RX, Porsche Supercup ou encore le rallye-raid. Partout où il passe, l'alsacien gagne ! Il dispute son 1er Paris-Dakar en 2016 et remportera même la 1er étape et sera leader à la fin de la 1er semaine. Il terminera finalement 9ème à cause de multiple problèmes mécaniques et autres crevaisons, il réalisera le plus de scratchs  de cette édition. En 2017, il participe à son deuxième Paris-Dakar et termine 2ème malgré une crevaison et 30 minutes de perdu suite à un problème de turbo dans les 1er jours, et pour la deuxième année de suite il réalisera le plus de scratchs. En 2018, il participe à la 1er course du championnat britannique de rallycross pour s’entraîner avant la saison de World RX, il remporte la course. C'est également lors de cette année 2018 qu'il s'imposa pour la dernière fois en WRC...toujours avec Citroen, il avait alors 44 ans. L'année dernière, il termine 3ème du Paris Dakar, réalisant 4 scratchs. Partout où le français est passé, il a gagné, il a un palmarès long comme le bras, il n'a jamais manqué de concurrence, il m'a fait aimé le WRC, découvrir des courses automobiles de seconde zone, bref une pur  légende que j'ai aimé et que j'aime encore suivre, toujours très fair-play, disponible pour ses fan

Mathéo Rondeau : Martin Fourcade 2e
 

Le biathlete mérite amplement sa place sur le podium de ce classement des meilleurs sportifs français de l'histoire. Martin Fourcade est un peu plus entré dans la légende il y a deux ans en décrochant ses troisième, quatrième et cinquième titres olympiques du côté de Pyongchang, faisant de lui le sportif tricolore le plus titré aux Jeux, été et hiver confondus. Certains diront qu'il est le meilleur biathlete de tous les temps, d'autres seront plus réservés en mettant son incroyable palmarès en confrontation avec celui d'Ole Einar Bjoerndalen. Quoiqu'il en soit, il a dominé la planète biathlon pendant une décennie, remportant sept globes de cristal, 83 succès en Coupe du monde et treize titres Mondiaux. Il a dominé ses plus grands rivaux, de Bjoerndalen aux frères Boe en passant par Anton Shipulin ou Simon Schempp, et a levé les bras sur tous les sites, dans tous les rendez-vous. Un point crucial dans son règne, sa capacité à rebondir. Le principal exemple est son merveilleux retour cette saison après un hiver 2018-2019 difficile sur les skis, sans grandes sensations. En décembre dernier, il est revenu au plus haut, allant chercher un nouveau titre mondial sur l'individuel, un premier sur le relais, et terminant la saison et sa carrière à 2 points de la tête du général. Martin Fourcade est clairement et simplement une référence dans le sport français, notamment pour son mental. Un mental qui lui a souvent permis de réaliser des exploits sur les poursuites après des sprints manqués (Sotchi, Pyeongchang,...). Ce n'est pas pour rien qu'à son palmarès figurent le plus souvent des poursuites.

Paul Lalevée : Martin Fourcade 2e

Unique, tout simplement. Tant de frisions procurés, tant de respirations retenues lors du dernier tir, tout ça Martin nous l’a procuré. De sa 1e victoire en Coupe du monde, le 14 mars 2010 lors de la poursuite de Kontiolahti, à sa 83e, 10 ans jour pour jour, au même endroit et dans la même épreuve, le quintuple champion olympique aura accompli de grandes performances et battu de nombreux records. A aujourd’hui, il est le seul à avoir remporté à 7 reprises le classement général de la Coupe du monde. En France, il est le sportif le plus titré des Jeux Olympiques, été et hiver confondus. « L’Ogre catalan » comme il est surnommé, a pris sa retraite en ce début d’année 2020, mais a dominé son sport pendant 10 ans, et peut être considéré comme l’un des deux plus grands biathlètes de l’histoire, avec Ole Einar Bjørndalen. J’ai choisi de le mettre à la 2e place de mon classement pour plusieurs raisons. Il a fait découvrir le biathlon à de nombreuses personnes, comme moi. Il a réalisé des exploits qui ont fait rêver les Français, et pour ça, merci Martin.
 

Baptiste Létang : Martin Fourcade 2e

Comment ne pas intégrer Martin Fourcade dans ce top ? Celui qui a annoncé sa retraite il y a peu est incontestablement un des plus grands sportifs français. 5 médailles d’or olympiques, 2 en argent. 13 titres mondiaux et 15 autres podium. Et on rajoute à ça 7 globes de cristal de biathlon. On a un des (le ?) plus grands biathlètes de l’histoire. Comme les meilleurs, il excelle à la fois sur les skis et au tir et c’est dans les grands événements qu’il est le meilleur. Non pas qu’il ne réussisse pas sur les “petites” épreuves de Coupe du Monde, mais à mon sens, c’est dans les grands événements qu’on reconnait les vrais Champions. 
Martin Fourcade nous laisse beaucoup de beaux souvenirs. Sa polyvalence sur toutes les épreuves de son sport le rend encore plus mythique. Il lui est arrivé à 4 reprises de remporter les 4 Petits Globes de chaque discipline (sprint, poursuite, individuel, mass start) en parallèle du Gros Globe. Il est le seul à l’avoir réalisé au moins une fois. Une sorte de Grand Chelem inaccessible à tous sauf à Martin Fourcade !

Etienne Goursaud : Teddy Riner 2e

Invincible 10 ans. Qui, dans le sport de haut niveau, peut se targuer d'avoir réalisé une telle performance ? C'est pourtant ce qu'à fait Teddy Riner ! Il a réussi a me faire m’intéresser à un sport qui m'était totalement étranger jusque là. Bien sur j'avais entendu parler de David Douillet, où encore de la détresse de Frédérique Jossinet en 2004. Et il a à peine 30 ans et peut encore garnir son palmarès cet été à Tokyo. La petite gifle se sa défaite surprise en début d'année risque de lui donner un gros sentiment de revanche. Malgré son palmarès qui est stratosphérique et sa renommée est planétaire est sortie du simple cadre du judo. Star de publicité, présent dans divers show télé, jamais un Jodoka français n'avait été aussi iconique. Peut-être même un peu trop du côté de Levallois, où il est devenu très proche du couple Balkany. Personne n'est parfait ! 

Bastien Lacoste : Teddy Riner 2e 

Voir un judoka français détrôner David Douillet, le troisième plus beau palmarès du judo, c’était déjà fort. Mais devenir le plus beau palmarès du judo international, c’est encore mieux ! Voilà en deux phrases comment on pourrait résumer la carrière de Teddy Riner, qui éclipsé des mémoires l’ancien ministre des Sports, grâce à 10 titres de champion du monde, et deux médailles d’or olympiques. Série en cours, car le géant guadeloupéen compte bien tenir jusqu’aux JO de 2024 à Paris. Il assurément aurait pu prétendre à la place de meilleur sportif français de tous les temps. La faute peut être à un manque de médiatisation de son sport. Situation injuste, car le judo est le 4ème sport en France en termes de licenciés…
 

Récapitulatif

  Paul Lalevée Etienne Goursaud   Bastien Desmé Baptiste Létang Bastien Lacoste Mathéo Rondeau
Cinquième Bernard Hinault Marie-José Pérec   Suzanne Lenglen Sébastien Loeb Martin Fourcade Marie-José Pérec
Quatrième Tony Parker Zinédine Zidane   Bernard Hinault Marie-José Perec Bernard Hinault Thierry Omeyer
Troisième Sébastien Loeb Martin Fourcade   Alain Fabiani Tony Parker Sébstien Loeb Zinédine Zidane
Deuxième Martin Fourcade Teddy Riner     Martin Fourcade Teddy Riner Martin Fourcade
Premier      

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article