Rugby - Ecosse/France : les notes des Bleus

Tournoi des VI Nations 2020
Contrairement à l'image, ce sont bien les Bleus de France qui ont été renversés par ceux d'Ecosse. Il n'y aura pas de Grand Chelem pour l'équipe de France, battue par le Chardon. Crédit : [AFP].

Jefferson Poirot (4,5/10) : Lance un bon relais au ras, dans l'axe, qui emmène une pression tricolore (21e). On l'a beaucoup vu dans les regroupements, tenter de gêner les libérations. Il a été remplacé par un Jean-Baptiste Gros entreprenant et mobile, dans un second acte un peu fou. Le toulonnais a une nouvelle fois plutôt réussi son entrée.  

Julien Marchand (5/10) : Rassurant sur tous ses lancers durant le premier acte, il est excellent au contest à 30m de son en-but à la 31e minute sur une des offensives écossaises. Il s'est montré solide sur son rôle à la fois en touche et dans les mêlées. A court physiquement, il est remplacé par Mauvaka, qui a manqué un lancer mais a tenté d'apporter sa puissance.  

Mohammed Haouas (1/10) : D'abord sanctionné pour une poussée en travers, puis pour un écroulement de mêlée dans le premier quart d'heure. Il n'a pas su dominer son vis-à-vis en mêlée fermée. Son craquage avant la pause est inadmissible, le rouge est bien entendu mérité. Demba Bamba (5,5/10), qui l'a remplacé, s'est montré tonique, plein d'envie. Il a récupéré des ballons intéressants dans les mauls et aurait même pu plus porter le ballon parfois.  

Bernard Le Roux (5,5/10) : Toujours aussi pressant en défense, au plaquage. Un des rares français à avancer à l'impact en première mi-temps. Présent sur tous les regroupements, au déblayage pour ses équipiers. Il a une nouvelle fois tenu le match, avec plus de difficulté bien évidemment dans les dernières minutes. 

Paul Willemse (3/10) : Coupable du retournement de Gilchrist (5e), il fait preuve d'une mauvaise communication avec Dupont sur un lancer (13e). Le Montpelliérain est fautif dans un ruck (35e) où il entre sur le côté. Se troue terriblement sur la percée de Chris Harris qui amène le deuxième essai adverse (45e). Il est remplacé par un Sebastien Taofifenua intéressant, qui a beaucoup porté le ballon.   

François Cros (3,5/10) : Sanctionné d'un carton jaune (5e) sur le plaquage sur Grant Gilchrist, il est revenu sur la pelouse avec de l'envie. Il amène un contre ruck après une mêlée écossaise (24e). Totale absence sur un contest qu'il réalise les fesses au sol, absolument pas sur ses appuis (47e). Il doit sortir pour laisser rentrer Demba Bamba en deuxième mi-temps. 

Charles Ollivon (5/10) : Pénalisé dans un temps fort écossais (16e). Ses départ au ras sont pertinents dans les phases d'avancée française. Il inscrit le deuxième essai français, son quatrième cet hiver, tout en puissance (75e). Il n'a pas calculé ses efforts et a essayé au plus d'être disponible. 

Grégory Alldritt (4/10) : Manque sa première réception sur chandelle de Stuart Hogg (16e), mis en difficulté sur la plupart des coups de pied. Bien contrecarré par la muraille défensive adverse en première période. Il n'a, pour une fois, pas réussi à avancer sur la majorité de ses collisions. Ce fut une partie difficile pour lui.

Antoine Dupont (5/10) : Le demi de mêlée toulousain a manqué de justesse dans la première partie de la rencontre, dans nombre de transmissions. Il est ensuite devenu le maître à jouer d'une équipe en difficulté. Il prend les rênes des mouvements et sort un coup de pied parfait sur l'essai de Damian Penaud (33e). Il n'a ensuite pas toujours fait les bons choix après la pause, et se fait surprendre sur le rebond sur le troisième essai. 

Romain Ntamack (-) : Sa première et seule tentative est manquée. Il commet un en-avant devant son en-but avant d'être sonné par la charge de Johnson et de sortir sur commotion après une petite dizaine de minutes. Mathieu Jalibert (3/10) l'a remplacé. Le bordelais a réussi la transformation en première mi-temps. Il est totalement absent sur l'essai écossais avant la pause, avec deux plaquages ratés. Son coup de pied est mauvais en sortie de camp, et ensuite arrive l'action du deuxième essai écossais. Son jeu au pied de renvoi (66e) sort directement en touche. Il a bien lu sur certaines offensives, mais a manqué de lucidité dans de nombreux moments. 

Gaël Fickou (3/10) : Manque une réception en l'air d'entrée (4e). Il est ensuite plus solide défensivement. Le joueur du Stade Français a raté sa partie au niveau des mises sous pression aériennes. On l'a peu vu ballon en main, comme face au Pays de galles.

Arthur Vincent (3,5/10) : D'entrée très disponible sur les transmissions après contact (2e), il a eu plus de mal à avancer offensivement. Son apport a été moindre par rapport à ses deux premières titularisations.   

Virimi Vakatawa (5/10) : Superbe plaquage offensif sur Sean Maitland (7e). C'est surtout défensivement qu'il s'est fait remarquer, avec ses montées agressives sur le joueur. Très beau travail au contest (53e) sur lequel il récupère une pénalité. C'est sans doute l'arrière qui a le plus avancé et eu le ballon en main. 

Damian Penaud (4/10) : En retard sur la réception de chandelle dans son camp (29e), il est plus prompt sur celle d'Antoine Dupont, sa réception est parfaite et il peut aplatir sans risque (33e). Il est sorti, touché physiquement à la 59e.  

Anthony Bouthier (4,5/10) : Peu vu ballon en main. Son coup de pied a encore été précieux pour dégager ses 22 mètres. Il est superbe au retour sur Price en défense (45e), mais est trop loin quelques secondes après sur Maitland. Il lance sa course vers l'essai à la 57e, mais est repris in extremis. Il cède sa place à Thomas Ramos, qui lance l'offensive sur le dernier essai français.

Mathéo RONDEAU

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article