[Cyclisme] : C'est le Grand Départ du premier Tour de France d'ATLS !

Tour de France, Cyclisme
Accrochez vous ! Si le Tour 2020 a été reporté à septembre, nous vous offrons un Tour de France à la mode A travers le sport, avec NOTRE parcours et NOTRE scénario ! Crédit : [Sudinfo].

Attachez vos ceintures, A travers le Sport lance son premier Tour de France "virtuel" ! A défaut de pouvoir assister au principal événement du mois de juillet en temps voulu - le véritable Tour ayant été reporté à la rentrée de septembre - nous vous proposons de suivre notre Grande Boucle. Trois semaines, vingt-et-une étapes que nous avons construites et que nous vous détaillerons dans cet article. Il convient néanmoins de vous signaler que vous lecteurs ne serez pas simplement spectateurs de cette simulation de course. En effet, vous pourrez avoir votre responsabilité dans quelques points du scénario de ce Tour de France. Pour cela, nous vous invitons à rester connectés le plus possible sur nos réseaux sociaux. Notre Tour aura besoin de vous ! Mais démarrons sans plus attendre la présentation du parcours ! (j'ai l'impression d'être Christian Prudhomme)  

Tour de France, Cyclisme
Voici le tracé de ce Tour de France made in A travers le sport ! Crédit : [Laflammerouge].

Vous voyez ci-dessus la carte complète de ce 1er Tour de France ATLS. Désolé si vous habitez les régions Nouvelle-Aquitaine, Normandie, Hauts de France ou Grand-Est, il faudra attendre ! Le grand départ aura lieu du côté de Gênes en Italie, et la caravane restera deux jours chez nos amis transalpins. Après un contre-la-montre inaugural de 9km, le peloton disputer un mini San Remo, puisque la deuxième étape empruntera une grande partie du parcours de la Primavera. Sprint néanmoins à prévoir sur la via Roma. Le lendemain, le Tour entrera dans le vif du sujet, avec une longue étape entre Monaco et Grasse (200km) ponctuée de près de 3500m de dénivelé positif. Les sprinteurs auront ensuite deux chances lors des 4e et 5e étapes avec les arrivées à Uzès puis Canet-en-Roussillon. La 6e étape entre Perpignan et Lavelanet est indécise, de par sa distance courte et ses trois difficultés de deuxième catégorie. Pas de doute cependant pour la journée du lendemain, qui devrait voir un emballage final du côté de Lannemezan. Un peu de calme avant le week-end montagneux.   

Cyclisme, Tour de France
Dans le détail, le tracé de la deuxième moitié de la première semaine, et le passage dans le massif pyrénéen. Crédit : [Laflammerouge].

En effet, ce sont dans les Pyrénées les deux premières étapes de montagne qui attendent les favoris au général. Avec d'abord une arrivée à Saint-Lary lors de la 8e étape. Final un peu particulier, puisque la ligne d'arrivée sera jugée au terme du premier kilomètre de la montée vers le Pla d'Adet. Pour conclure la première semaine, nous avons réservé un plat copieux aux coureurs, avec plus de 4500m de dénivelé positif et une arrivée au sommet du Col du Soulor par son versant le plus sévère (13km à 7%). Cap plus au nord après la première journée de repos. Le peloton devra bien négocier deux étapes à priori sans danger vers Châteaubriant et Blois. La 12e étape sera importante, puisque les trente bornes chronométrées entre Vierzon et Bourges pourraient largement modifier le classement général. C'en sera ensuite terminé du plat pour la deuxième semaine. Les journées de course à destination de Roanne et Saint-Etienne seront certainement destinées aux baroudeurs, mais des difficultés placées dans les fins d'étapes sèmeront le trouble parmi les favoris. Puis, lors de la 15e étape, nous ressuscitons un mythe.  

Tour de France, Cyclisme
C'est la dernière semaine qui devrait tout décider du sort de ce 1er Tour ATLS. Avec notamment un triptyque alpestre final qui fera mal. Crédit : [Laflammerouge].

Plus de cinquante ans après le duel historique Anquetil/Poulidor qui s'y est déroulé, nous revenons sur les pentes du Puy de Dôme (oui, nous bravons l'interdit !). Un peu moins de 13 kilomètres avec une déclivité moyenne d'environ 8%, mais surtout un dernier tiers où les pentes dépasseront sans cesse les 10%. Après cette étape historique, et la seconde journée de repos, place aux Alpes. Depuis Besançon vers Bourg-en-Bresse, c'est une étape plutôt tranquille qui est proposée. La dernière avant les Champs-Elysées. La 17e étape est un troisième et dernier chrono, cette fois-ci plus coriace, vers Oyonnax. Enfin, tout ce qui restera des questions pour la gagne de ce Tour trouvera des réponses en le triptyque final. Deux arrivées en descente à Beaufort et Valloire, et une au sommet. Au programme, des cols légendaires (la Madeleine, le Télégraphe, la Croix-de-Fer) mais également des petits nouveaux, tels que le col de l'Arpettaz (15km à 7,6% sur l'étape 18) ou l'ascension finale de ce Tour vers Villard-Notre-Dame (9km à 9%). Une montée extrêmement difficile et irrégulière, avec notamment un kilomètre à 19% de moyenne !

Pour participer à ce Tour de France ATLS, nous avons mis en place une startlist réaliste, s'inspirant le plus possible des (pré)sélections des équipes pour la Grande Boucle 2020. Seront donc bien au rendez-vous les armada Ineos et Jumbo, les favoris Buchmann, Pinot, Pogacar, Landa, Lopez... Nous découvrirons également le premier Grand Tour de Nairo Quintana dans l'écurie bretonne Arkea-Samsic, et suivrons par conséquent les galères de Movistar pour gagner le classement par équipes. Caleb Ewan, Elia Viviani, Giacomo Nizzolo, Sam Bennett ou Peter Sagan se disputeront de leur côté les arrivées plates, et le maillot vert. On attend également beaucoup de la lutte pour le classement du meilleur jeune, dans laquelle seront présents Bernal, Pogacar, Mas, Higuita ou même David Gaudu !   

Mathéo RONDEAU

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article