Albanie-France : Les notes des Bleus

Albanie - France notes des Bleus
Match sérieux des Bleus pour la dernière en 2019

L'homme du match Etienne : Antoine Griezmann (9/10) : Quand il était moins bien on le soulignait. Ce soir, le Barcelonais a livré une véritable "Partizado". Tout ce qu'il a fait a été juste. Passeur décisif pour Corentin Tolisso puis buteur rien qu'en première mi-temps. Mais à la limite ce n'est presque pas le plus important. Il a valorisé tout les ballons, accéléré le jeu des Bleus (qui se sont du coup montré plus séduisants). Il aurait pu donner plusieurs autres passes décisives, comme celle à Giroud qui aboutit à une parade incroyable de Bérisha. En réalité Antoine Griezman est le régulateur du jeu des Bleus et quand il est moins bien, c'est tout le collectif qui est moins bien.

L'homme du match Mathéo : Antoine Griezmann (8/10) : C’est le Griezmann que l’on aime. Il délivre un régal de coup franc pour Corentin Tolisso sur le premier but, croise sa frappe qui va au fond des filets quelques minutes plus tard. Une mobilité phénoménale, et une science du jeu quasi parfaite.

Pour Etienne :

Note collective (6,5/10) : Plus de liant, davantage de solidarité et plus d'avancée. Le collectif a affiché un bien meilleur visage ce soir par rapport au match contre les Moldaves. Cependant, on peut regretter les nombreux danger dans la défense, ou certains ont pas été au même niveau que d'autres. Mais, ballon au pied, les Bleus ont dégagé une impression de maîtrise technique et ont su provoquer pas mal de danger. Si on aurait pu prendre un but, on aurait pu en marquer davantage. Une moins bonne seconde mi-temps.

Steve Mandanda (5/10) : Peu d'interventions, mais de la sérénité dans ce qu'il a pu faire. Encore un match où on ne peut pas réellement juger le niveau en Bleu du Marseillais.

Léo Dubois (6/10) : Une passe décisive magnifique tant au niveau du dépassement de fonction (rendu ailier gauche à ce moment-là) que dans la qualité de passe, une belle apparition du Lyonnais. qui aura montré qu'il peut devenir un vrai élément du groupe équipe de France. A confirmer par la suite

Benjamin Mendy (5,5/10) : Un tout autre profil que Lucas Digne. Beaucoup de bonne volonté, comme sur cette récupération qui amène la faute Albanaise sur le premier but. Une grosse impression physique, mais aussi un certain déchet. De plus, les Albanais l'ont mis parfois en difficulté. C'était un grand retour en Bleu, après un an d'absence. Un retour plein de contraste pour le Mancunien.

Rafaël Varane (4,5/10) : Il n'a pas dégagé la même sérénité qu'à l'accoutumée. Et les Bleus ont concédé beaucoup d'occasions ce soir. Un match insuffisant pour la moyenne. Peut-être que le capitaine éprouvait une certaine fatigue. On peut le comprendre. Un match moyen, cela peut arriver aussi

Clément Lenglet (5/10) : Quelques solides interventions, un peu plus de sérénité que contre la Moldavie. On a senti le Barcelonais très appliqué pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Il aurait pu marquer de la tête. Cela aurait été une belle conclusion de week-end international.

Presnel Kimpembé (6,5/10) : On ne peut mettre plus car malgré tout, les Bleus ont concédé pas mal d'occasions. Mais Presnel Kimpembé a dégagé beaucoup de sérénité dans ses interventions et a par plusieurs reprises, sauvé la maison bleue ce soir. Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas vu le Parisien aussi serein dans un match. Son club a du apprécier à distance.

Moussa Sissoko (4,5/10) : Lui d'ordinaire si combatif, n'a pas apporté grand chose en terme de combat. De plus il n'a pas su faire oublier Ngolo Kanté dans sa capacité à ratisser des ballons. On s'est souvent posé la question de son placement à l'aile en Bleu, mais au final, c'est presque là qu'il est le plus à l'aise. Insuffisant ce soir.

Corentin Tolisso (7/10) : Enfin il a su trouver l'impact qui lui a manqué sur ses dernières sorties. Ce soir on a vu un Corentin Tolisso dans l'avancée, avec des passes vers l'avant, un impact physique qui a compensé le match moins bon de son partenaire en milieu de terrain. Là on dit oui ! Son meilleur match depuis le quart de finale de coupe du monde contre l'Uruguay !

Olivier Giroud (5,5/10) : Un match paradoxal pour le Londonien. Comme contre les Moldaves, on a apprécié sa mobilité tout au long du match, facilement trouvé par ses partenaires et en particulier Antoine Griezmann. Mais Olivier Giroud a cruellement de réussite. Une frappe magnifiquement détournée par le portier adverse, une autre qui vient mourir sur l'équerre. Le 40e but ne sera pas pour ce soir. Mais un match correct.

Wissam Ben Yedder (3/10) : Dans cette configuration, le Monégasque n'avait pas d'excuse. Avec Giroud en pivot, il pouvait graviter autour et jouer comme il l'aime, dans les espaces. Mais il aura été quasiment introuvable dans ce match, qu'il a traversé comme un fantôme. Excellent en club, la marche Bleue semble trop haute pour lui.

 

Pour Mathéo :

Steve Mandanda (5,5/10) : Il aura su se montrer vigilant et attentif d’entrée de jeu. Il est bien sorti sur les nombreux coups de pied arrêtés des Albanais, et a globalement très bien protégé son but.  

 

Raphaël Varane (4,5/10) : Peu visible durant l’intégralité de la rencontre, fait assez rare. Sans être passé à côté de son match, il s’est montré moins royal et costaud que d’habitude. Il est tout de même allé placer sa tête sur un coup-franc intéressant de Griezmann.

 

Clément Lenglet (5,5/10) : Deux très bonnes interventions défensives à la suite, pourtant sanctionnée pour la deuxième d’un jaune (sévère). Il place un coup de tête dévastateur sur un corner de Griezmann, mais ne maîtrise pas assez son geste. Il fait preuve d’une superbe présence sur la plus grosse action albanaise.  

 

Presnel Kimpembe (6,5/10) : Vigilant au point de penalty sur un centre adverse, une tête défensive quelques minutes plus tard, et un tacle majestueux à la 29e minute. Excellente transversale pour Giroud sur le deuxième but tricolore (31e). Pas loin de son meilleur match en Bleu.  

 

Léo Dubois (6/10) : De belles disponibilités en début de match, mais deux centres imprécis (16e-17e). Un énorme travail en plus de l’offrande pour Griezmann sur la seconde réalisation française. Une grosse frappe cadrée à la 68e. Globalement, de belles interventions défensives.   

 

Moussa Sissoko (5/10) : Pas sa meilleure prestation avec l’équipe de France. Il a fait preuve de bonnes qualités de relance, mais a manqué de précision dans ses passes et a abattu moins de travail qu’à l’accoutumée.

 

Corentin Tolisso (7/10) : Il place sa tête d’une superbe manière pour l’ouverture du score (8e), et a une fois de plus montré ses qualités techniques, nous gratifiant de quelques somptueuses transversales. Grosse solidité défensivement parlant.

 

Benjamin Mendy (4,5/10) : Le latéral de City ne s’est pas ménagé sur le terrain, se proposant régulièrement dans les contre-attaques, mais n’a pas réalisé ses meilleurs centres. Il est cependant resté solide dans sa surface.

 

Wissam Ben Yedder (4/10) : Il a multiplié les courses et les appels, ne lâchant jamais les efforts. Il a cependant manqué cruellement de ballons. Le monégasque s’est malgré tout plutôt bien illustré sur ses retours défensifs.  

 

Olivier Giroud (6,5/10) : Il a mis un peu de temps à toucher de bons ballons, mais s’est vite transformé en le renard des surfaces qu’il est habitué à être. Une grosse frappe arrêtée par Berisha (52e), une reprise magnifique mais trop croisée, et enfin un gros tir qui s’écrase contre le poteau. Le 40e but était tout proche.

 

Equipe (6/10) : Plus de solidarité que jeudi contre la Moldavie. Un onze capable d’accélérer le jeu au bon moment dans le premier acte. La seconde période fut plus calme et logiquement gérée par les hommes de Didier Deschamps.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article